Un dernier gros obstacle pour les M21

Le sélectionneur néerlandais M21 Cor Pot a exprimé tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. En gros, les barrages, ce ne sera pas facile.

Le sélectionneur suédois Hakan Ericson pourra évaluer face à l'Italie les progrès de son équipe
Le sélectionneur suédois Hakan Ericson pourra évaluer face à l'Italie les progrès de son équipe ©Sportsfile

La bataille des éliminatoires terminée, les 14 équipes encore en course pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans n'ont plus qu'un obstacle à franchir, les barrages. Attention aux surprises.

Petit rappel : gagner son groupe de qualification (ou terminer meilleur deuxième) ne suffit pas pour composter son billet pour la phase finale, il faut passer par les barrages. Sauf si l'on est le pays organisateur, comme Israël cette année. Pour les tenants de l'Espagne par exemple, cela signifie jouer une "équipe de guerriers bien organisés, pétrie de talent" selon Julen Lopetegui, son sélectionneur. Il parle du Danemark, organisateur l'an passé.

Pour le tirage, les 14 nations ont été réparties en deux chapeaux en fonction de leurs coefficients. Trois des tirages verront s'affronter des vainqueurs de groupes de qualification. Le sélectionneur suédois Hakan Ericson, dont l'équipe affrontera l'Italie, estime que "pour n'importe quelle équipe du premier chapeau, aucun tirage [n'était] facile. On les a rencontrés en amical en 2011. On était deux crans en dessous et on s'était jurés de rattraper le retard. L'heure du verdict a sonné."

Les rencontres auront lieu du 12 au 16 octobre, sur des terrains également déterminés par le tirage. Les Pays-Bas joueront la Slovaquie. Le sélectionnaur des jeunes Oranje, Cor Pot, a déclaré : "Je suis heureux qu'on joue le match aller à l'extérieur, je préfère. Je ne connais rien de la Slovaquie, on va regarder les bandes. Mais de toutes façons, tout le monde est fort."

Pour son homologue slovaque Ivan Galád, ce sont ceux d'en face "les favoris. J'ai discuté avec le sélectionneur français qui m'a donné quelques trucs. Je suis ravi de les jouer. J'ai beaucoup d'amis là-bas."

Finalistes 2011, les Suisses héritent des Allemands, champions 2009. Leur entraîneur reconnapit également le niveau élevé de la compétition, lui dont l'équipe a terminé deuxième de son groupe derrière l'Espagne : "On peut être fiers de notre qualification derrière la meilleure équipe d'Europe. Ça nous donne confiance pour la suite."

Le tirage complet des barrages

Haut