UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

EURO M21, les joueurs à suivre

Voici les pépites à suivre durant la phase de groupes du Championnat d'Europe des moins de 21 ans.

Découvrez certains des éléments prometteurs à suivre lors de la phase finale 2021.
Les U21 à suivre


Croatie: Nikola Moro (Dynamo Moscou)

Le capitaine de la Croatie a la responsabilité de diriger l'une des meilleures générations de talents de son pays et il a la discipline, la maturité et la confiance nécessaires pour le faire. En tant que milieu de terrain, il possède également d'excellentes capacités techniques, de dribble et de passe, ainsi qu'une frappe puissante.

République tchèque: Michal Sadílek (Slovan Liberec)

Le cœur de cette équipe tchèque, son tireur de coups de pied arrêtés, son motivateur et son leader. Il a joué au poste d'arrière gauche lors des derniers matches, mais il devrait retrouver son poste habituel de milieu axial pour la phase de groupes. Il s'épanouit actuellement dans son pays natal, prêté par le PSV.

EURO 2021 U21, les engagés
EURO 2021 U21, les engagés

Danemark: Oliver Christensen (Odense)

Le Vautour de Kerteminde a déjà joué un rôle clé en club et en sélection. Il a fait ses débuts chez les A danois en l'absence de Kasper Schmeichel à l'automne dernier, mais il a également joué toute la campagne de qualification des U21, au cours de laquelle ils ont remporté huit victoires et fait deux matches nuls sur dix.

Angleterre: Callum Hudson-Odoi (Chelsea)

Hudson-Odoi pourrait être une l'arme fatale d'Aidy Boothroyd. Titulaire dans son club depuis la récente nomination de Thomas Tuchel, il est le couteau suisse du technicien allemand à Chelsea. Il a joué de latéral droit à neuf et demi.

France: Amine Gouiri (Nice)

Recruté l'été dernier en provenance de Lyon, l'avant-centre a régulièrement marqué en Ligue 1 et en Europe malgré la saison en dents de scie de Nice. Ses quatre buts en phase de groupes lui ont valu une place dans l'équipe des révélations de l'UEFA Europa League d'UEFA.com pour la phase de groupes.

Allemagne: Ridle Baku (Wolfsburg)

Le défenseur latéral droit est le seul représentant de l'Allemagne déjà capé au niveau A. L'ancien joueur de Mayence est l'un des éléments les plus rapides de la Bundesliga, sans compter qu'il est expérimenté pour son âge, polyvalent, dur au mal et dangereux devant le but.

Hongrie: Bendegúz Bolla (Fehérvár)

Bolla a été un joueur essentiel pour son club cette saison, ses efforts ayant attiré l'attention de l'entraîneur des A hongrois, Marco Rossi. Bolla est un ancien attaquant devenu latéral droit. Il a gardé un esprit offensif qui peut être un atout aux deux bouts du terrain.

Islande: Ísak Bergmann Jóhannesson (Norrköping)

Ce milieu de terrain suscite un grand intérêt de par ses ses exploits dans le championnat suédois. Ses performances sont si impressionnantes que l'Inter, la Juventus et Man. United auraient un œil sur lui. Il n'aura eu 18 ans que la veille du début de la phase de groupes.

Espagne-Italie : les stars des EURO Espoirs
Espagne-Italie : les stars des EURO Espoirs

Italie: Sandro Tonali (AC Milan)

Passer de Brescia à Milan avec dans son dos l'étiquette Nouveau Pirlo, n'a rien d'une sinécure, mais Tonali commence à affirmer son talent et à prendre confiance sous la direction de Stefano Pioli. Il semble prêt à s'imposer comme un leader dans l'entrejeu des Azzurrini.

Pays-Bas: Noa Lang (Club de Bruges)

Depuis son arrivée en Belgique sous forme de prêt en provenance de l'Ajax, cet ailier au pied vif est dans la forme de sa (courte) vie. Sa vitesse, son jeu de passe et sa capacité à marquer et à créer des occasion font de lui une menace constante pour les défenses adverses.

Portugal: Trincão (Barcelone)

Le talentueux joueur de couloir du FC Barcelone revient en U21 après avoir déjà été sélectionné six fois en équipe A. Avec sa frappe puissante, son habileté et sa rapidité, Trincão est un plaisir à regarder et pourrait être très utile pour le Portugal, qui cherche à remporter ce trophée pour la première fois.

Roumanie: Marius Marin (Pise)

Il y a cinq ans, Marin a quitté sa ville natale de Timisoara pour rejoindre Sassuolo en Italie, avant d'être prêté à Catanzaro et Pise, où il a signé définitivement après avoir été promu en Serie B. Marin est un gros bosseur et présente le profil type du joueur complet devrait apporter un équilibre au milieu de terrain roumain.

Russie: Fedor Chalov (CSKA Moskva)

Chalov a 22 ans mais déjà cinq saisons pleines en pro dans les pattes au CSKA ainsi que plusieurs sélections A. Il fut meilleur buteur du championnat russe en 2018/19. Il est clairement l'atout offensif n°1 de la Russie dans ce tournoi.

EURO M21 2021: villes hôtes
EURO M21 2021: villes hôtes

Slovénie: Timi Elšnik (Olimpija Ljubljana)

Le capitaine de la Slovénie est couvé par son sélectionneur Milenko Aćimović. Les deux hommes ont le même poste, celui de milieu créatif. Comme l'ancien stratège du LOSC, Elšnik a un sens délicat de la passe. De retour en Slovénie après être passé par l'Angleterre, il a l'occasion de prouver sa valeur.

Espagne: Brahim Díaz (AC Milan)

Díaz a déjà joué pour trois des plus grands clubs européens, Man. City, le Real Madrid et l'AC Milan où il franchit un cap en ce moment en Serie A et dans le parcours du club en UEFA Europa League. Milieu de terrain polyvalent et doté d'un joli sens du but.

Suisse: Andi Zeqiri (Brighton)

Avec 11 buts en 13 matches, Zeqiri est le Suisse le plus dangereux face au but. Il a grandi en Suisse francophone, il est un admirateur de Ronaldinho et de Cristiano Ronaldo. Il a rejoint les rangs des jeunes de la Juventus sous forme de prêt en provenance de Lausanne en 2016/17 et évolue désormais en première division anglaise avec Brighton.