#EUROU21, pourquoi ont-ils 23 ans ?

Comme Saúl Ñíguez, ils sont plusieurs demi-finalistes de l'EURO des moins de 21 ans à avoir... Plus de 21 ans ! Mais comment est-ce possible ?

Habitué de la #LdC, Saúl Ñíguez fêtera ses 23 ans en novembre
©AFP/Getty Images

Ils partirent à 53, ils ne sont désormais plus que quatre. Avant les demi-finales, recherchons la raison pour laquelle le Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA concerne des joueurs qui ont jusqu'à 23 ans.

L'EURO M21 en direct

Cinq bijoux en finale M21
Cinq bijoux en finale M21

La phase finale, dont la finale se dispute ce vendredi, est la dernière ligne droite d’une compétition au long cours dont le coup d’envoi a été donné en 2015 avec les phases de qualification. C’est ainsi que la plupart des équipes présentes en Pologne ont aujourd’hui deux ans de vie commune.

Un long marathon

C’est aussi pour cette raison que plusieurs sélections comptent dans leurs rangs des joueurs âgés de plus de 21 ans, le règlement stipulant qu’afin d’être éligible, un joueur doit être né après le 1er janvier 1994, ce qui faisait qu’il avait au maximum 21 ans au moment du coup d’envoi de l’épreuve.

Le onze type de l'édition 2015
Le onze type de l'édition 2015

D’abord compétition des moins de 23 ans entre 1972 et 1976, l’EURO passe à celui des moins de 21 ans en 1978. L’édition 2017 est ainsi la 21e du nom et verra sept anciens champions lutter pour un nouveau titre. Le palmarès est jusqu’ici largement dominé par le duo Italie – Espagne, les Transalpins menant la course avec 5 titres (1992, 1994, 1996, 2000 et 2004), la Rojita suivant avec quatre (1986, 1998, 2011 et 2013).

Dernier carré

Les deux équipes s’étaient croisées en finale de l’édition 2013, l’Espagne de De Gea, Thiago, Isco et Morata avait alors pris le dessus sur l’Italie de Verratti, Insigne et Immobile. Tenante du titre, la Suède défendra sa couronne cette année aux côtés des trois autres membres du dernier carré de la précédente édition.

L’EURO M21, ou U21, ou Espoirs, c’est aussi l’occasion de voir s’affronter les talents de demain. S’il fallait en apporter une démonstration, les trois derniers champions du monde comptent dans leurs rangs un ancien participant à cette épreuve : Francesco Totti, Fabio Cannavaro, Gianluigi Buffon, Alberto Gilardino et Andrea Pirlo, champions du monde 2006, Iker Casillas, champion du Monde 2010 avec l’Espagne et Mesut Özil, champion du monde en titre avec l’Allemagne. Tous ont ainsi profité de l’EURO M21 comme premier tremplin.

VOIR MAINTENANT...

Les plus beaux buts de l'édition 2011
Les plus beaux buts de l'édition 2011
Top 10 des plus beaux buts u21
Top 10 des plus beaux buts u21
Haut