UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La Ligue 1 de la partie

Quatre pensionnaires de clubs de Ligue 1 sont qualifiés pour la finale du Championnat d'Europe des moins de 21 ans. Présentation.

Bernardo Silva (à g.) et Ivan Cavaleiro
Bernardo Silva (à g.) et Ivan Cavaleiro ©Getty Images

La Ligue 1 sera bien représentée en finale de l'EURO M21 qui de dispute mardi 30 juin à 20h45 à l'Eden Stadium, à Prague (République tchèque).

Quatre joueurs en course pour le titre évoluent ou ont évolué au cours de la saison 2014/15 dans des clubs français de première division. Trois d'entre eux sont engagé pour le Portugal et un pour la Suède, qui élimina la France en barrages en novembre dernier.

UEFA.com vous propose de découvrir ce quatuor.

©AFP/Getty Images

Suède
Isaac Kiese Thelin (Bordeaux)
Régulièrement aligné avec les Girondins de Bordeaux cette saison (15 matches dont 12 en tant que titulaire), l'attaquant suédois déjà sélectionné en A est un élément incontournable du 11 de départ d'Håkan Ericson.

Il a disputé la quasi-totalité de la phase finale de l'EURO M21 pour ne céder sa place qu'à la 93e minute lors de la demi-finale. C'est lui qui avait converti le penalty de la victoire face à l'Italie lors du premier match de la phase de groupes.

©Sportsfile

Portugal
Tiago Ilori(Bordeaux)
Lui aussi pensionnaire des Girondins à qui il a été prêté par Liverpool, le défenseur central a disputé l'intégralité des deux premiers matches mais a dû quitter le terrain peu avant la demi-heure de jeu lors de la troisième rencontre de la phase de poules en raison d'une blessure à la cuisse.

Ilori était sur la feuille de match en tant que titulaire pour la demi-finale remportée 5-0 face à l'Allemagne, mais une rechute à l'échauffement samedi l'a empêché de tenir sa place.

Selon le staff médical portugais, il a réintégré le groupe et espère jouer la finale de mardi au stade de l'Eden.

 

©Sportsfile

Raphaël Guerreiro (Lorient)
Incontournable au FC Lorient (34 matches dont 33 titularisations), le latéral gauche l'est tout autant en sélection. Après avoir disputé l'ensemble des trois matches de poule. Il est aussi régulièrement sélectionné en A où il a déjà marqué.

En plus d'être un défenseur appliqué et infatigable, Guerreiro, qui est né et a grandi en France, offre de nombreuses solutions offensives. C'est sans doute la raison pour laquelle il a été ménagé en demi-finales et remplacé à la 64e minute par Rui Jorge, son sélectionneur, alors que son équipe menait déjà 4-0.

 

©AFP/Getty Images

Bernardo Silva (Monaco)
Le milieu de terrain a brillé cette saison avec l'AS Monaco, inscrivant 9 buts en 32 rencontres disputées avec les Rouge et Blanc. Il a aussi atteint les quarts de finale de la Champions League.

L'ancien joueur de Benfica a confirmé sa grande forme en République tchèque avec un but concluant une somptueuse action collective, une passe décisive et deux titres d'Homme du match qui en font un vrai candidat pour le titre de joueur en or de ce tournoi.

Temps forts de la demi-finale Allemagne - Portugal
Temps forts de la demi-finale Allemagne - Portugal
Temps forts de la demi-finale Danemark - Suède
Temps forts de la demi-finale Danemark - Suède
Temps forts du match Portugal - Suède en phase de groupes
Temps forts du match Portugal - Suède en phase de groupes