UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L'Italien Rugani entre rêve et réalité

Révélation italienne, le défenseur de l'Empoli FC Daniele Rugani en veut plus pour 2015, à commencer par le Championnat d'Europe M21.

Daniele Rugani
Daniele Rugani ©Getty Images

Révélation italienne de la saison dernière, le défenseur de l'Empoli FC Daniele Rugani en veut encore plus pour 2015, à commencer par le Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA qu'il va disputer avec sa sélection.

Licencié à Empoli depuis l'âge de six ans, exception faite d'une escapade au centre de formation de la Juventus, le défenseur central a tout cassé en Toscane en 2013/14. Auteur de 40 apparitions couronnées d'une promotion en Serie A pour Empoli, il a confirmé au cours des six derniers mois, au point d'être convoqué chez les Azzurri par Antonio Conte pour les matches éliminatoires de l'UEFA EURO 2016 face à l'Azerbaïdjan et Malte.

©Getty Images

Pilier des M21 dirigés par Luigi Di Biagio, il attend de pied ferme le tournoi estival en République tchèque, où l'Italie croisera l'Angleterre, le Portugal et la Suède dans le Groupe B. "On tombe dans un groupe très relevé et ce ne sera pas facile", annonce Rugani sur UEFA.com. "Mais on veut se qualifier pour les Jeux olympiques et on va tout donner pour atteindre cet objectif unique."

Le défenseur central au sens du placement remarquable espère aussi entrer en jeu avec la sélection A. "J'espère que ma première convocation va en appeler d'autres. C'était fantastique d'être en sélection, mais j'ai conscience qu'il est difficile d'y rester, aux côtés de tous ces grands joueurs expérimentés. J'ai encore beaucoup à apprendre et j'espère mériter un jour ma place dans cette équipe."

©Getty Images

"Pour l'instant, c'est encore un rêve - mais je sais que certains rêves se réalisent. J'en ai déjà réalisé plusieurs, alors je vais continuer à bien travailler. Je n'oublie pas qu'il y a un an, personne ne me connaissait. J'ai prouvé qu'on pouvait réussir grâce au travail, ce n'est pas le moment de changer d'état d'esprit."

Les Bianconeri, qui détiennent la moitié des droits sur le joueur, envisagent d'ailleurs de le rapatrier plus tôt que prévu. "J'en suis très flatté. Qui ne rêverait pas de jouer à la Juve ? Mais je n'ai que 20 ans et j'ai encore tout à prouver."