UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L'Autriche en pleine progression

Avec un groupe qui semble apprendre vite, Werner Gregoritsch sait que les Autrichiens peuvent se qualifier pour l'EURO M21.

L'Autriche a fêté comme il se doit sa victoire sur la Hongrie en novembre
L'Autriche a fêté comme il se doit sa victoire sur la Hongrie en novembre ©UEFA.com

Tout se joue maintenant pour l'Autriche : une victoire face à l'Albanie mercredi prochain la rapprocherait un peu plus des barrages pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans qui se jouera l'été prochain en République tchèque.

Un nul à Graz leur offrirait au moins la seconde place du Groupe 4, avec un barrage à jouer en tant qua meilleur second de dix groupes. Mais la première place reste jouable, à trois points en cas de victoire. Sachant que la tête est actuellement occupée par l'Espagne, qui a fait le carton plein en six matchs.

Le but pour Gregoritsch est de garder la Hongrie et la Bosnie-Herzégovine à portée de main. "Si on gagne chez nous contre l'Albanie et la Bosnie-Herzégovine, on sera en barrages", calcule-t-il."

Son équipe a fait de progrès considérables, comme le prouve sa récente victoire face à la Hongrie. Menée par deux fois, elle avait trouvé les ressources pour s'imposer 4-2. "Le groupe a montré de la qualité et du caractère dans ce match", s'est réjoui Gregoritsch, qui a également évoqué un "jalon" franchi dans la progression.

Vu l'importance de la rencontre face à l'Albanie, Gregoritsch peut compter sur le soutien de l'entraîneur des A, Marcel Koller, qui a décidé de ne pas appeler le défenseur du 1. FC Köln Kevin Wimmer. Même si Koller a sélectionné Marcel Sabitzer, Martin Hinteregger et David Alaba pour son amical face à l'Uruguay, les Espoirs autrichiens ne semblent plus si loin de la phase finale.