UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La Suisse au bout du suspense

Suisse 1-0 Rép. tchèque (a.p.)
Admir Mehmedi a fait la décision en solo à la 114e minute pour envoyer la Nati en finale.

Admir Mehmedi a fait la décision en solo dans une rencontre crispante qui s'est débloquée en faveur de la Suisse à la 114e minute. Les Tchèques ont été moins en vue mais peuvent nourrir des regrets.

La Suisse atteint pour la première fois de son Histoire la finale du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA. Son meilleur résultat était jusque-là la demi-finale perdue en 2002 contre la France.

Les joueurs de Pierluigi Tami n'ont toujours pas encaissé de but dans cette phase finale danoise. Les vainqueurs du Groupe A retrouveront ceux du Groupe B, l'Espagne, pour la finale à Aarhus. Quant aux Tchèques, tombeurs sur le fil de l'Angleterre en phase de groupes, ils doivent maintenant se reconcentrer sur le match de barrage olympique qui aura lieu samedi contre le Belarus.

Ce qui a pu faire la différence dans cette rencontre, c'est probablement les individualités. Le but ne doit rien à personne. Le Zurichois de 20 ans héritait du ballon à 30 m du but de Tomáš Vaclík avant d'entamer une course transversale et de décocher une frappe à ras de terre croisée de 20 m dans le petit filet.

Peu avant la fin du temps réglementaire, c'est sur un action similaire de Xherdan Shaqiri, l'autre soliste suisse, trouvait le poteau pour l'occasion la plus franche en 120 minutes, but non compris.

Avec le seul Libor Kozák en pointe, les joueurs de Jakub Dovalil n'ont guère été dangereux tout au long de la partie. En première période, on pouvait mettre à leur crédit la tête d'Ondřej Čelůstka à côté et le tir de Bořek Dočkal qui connaissait le même sort.

Tomáš Pekhart entrait en seconde période mais les Tchèques n'avaient guère plus de réussite. Finalement, c'est lorsqu'ils étaient menés qu'ils se montraient les plus dangereux mais leur réaction était trop tardive face à une défense redoutablement huilée.