Biliy et Ukraine y croient encore

L'Ukraine est dernière du Groupe B après son 0-0 avec l'Angleterre, mais une victoire face à l'Espagne dimanche pourrait lui ouvrir les portes des demi-finales.

Maxym Biliy à la lutte avec Jack Rodwell à Herning
Maxym Biliy à la lutte avec Jack Rodwell à Herning ©Getty Images

Les chances de qualification pour les demi-finales du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA semblent bien minces pour l'Ukraine, mais l'attaquant Maxym Biliy n'est pas décidé à jeter l'éponge.

Les hommes de Pavlo Yakovenko devront battre l'Espagne dimanche pour donner un nouvel élan à leur campagne. "Il nous reste un match, alors il faudra jouer pour gagner", a déclaré l'attaquant du FC Zorya Luhansk.

"Il nous reste une chance de passer en demi-finales, et je pense qu'on doit essayer d'en profiter", a poursuivi Biliy (22 ans). "Le match de ce soir a été dur. Aucune équipe n'a vraiment dominé, c'est pourquoi on a fini à 0-0."

"En première mi-temps, on a été un peu meilleurs, et en deuxième, l'Angleterre a eu plus d'occasions", a-t-il analysé. Biliy, remplaçant et buteur face à la République tchèque, était aligné d'entrée à Herning. Tout comme Denys Garmash, Homme du match Carlsberg Sport.

Garmash pense que Yakovenko effectuera d'autres changements face à l'Espagne : "Nous avons amené 23 joueurs avec nous, et je pense que ceux qui ont été ménagés pourraient bien jouer le prochain match."

L'attaquant du FC Dynamo Kyiv (21 ans) a livré son analyse : "Je pense qu'au début, les deux équipes cherchaient à ne pas perdre. Il nous fallait un but et peut-être qu'on était un peu nerveux". Il ne faudra pas l'être dimanche face à l'Espagne.