UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Čech n'a pas oublié les moins de 21 ans

Le gardien du Chelsea FC Petr Čech a dit à UEFA.com combien sa victoire en finale dans l'EURO Espoirs en 2002 tenait une place à part dans sa mémoire.

Petr Čech fête son dernier arrêt en finale en 2002
Petr Čech fête son dernier arrêt en finale en 2002 ©Getty Images

Le gardien du Chelsea FC Petr Čech a dit à UEFA.com combien sa victoire en finale du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA 2002 tenait une place à part dans sa mémoire.

Cette finale s'est déroulée à Bâle (Suisse), contre la France, et s'est terminée aux tirs au but (3-1), après un nul 0-0. "Cela reste l'une de mes plus grandes victoires", a déclaré le gardien international tchèque. "Je joue depuis sept ans pour l'une des meilleures équipes au monde, j'ai gagné la Cup et la Premier League trois fois, mais cette victoire reste très spéciale."

Les Tchèques avaient déjà réalisé un exploit en demi-finales en battant l'Italie après avoir été menés 2-0. "Cela a été un déclic dans nos têtes", se rappelle Čech. "On est arrivés en finale en sachant que le pire était derrière nous. On prenait ce match comme une récompense."

"La plupart des joueurs de notre équipe étaient déjà à l'étranger", analyse l'ancien gardien du Stade Rennais FC. "Cet exode a donné aux jeunes âgés de 18 à 21 ans une chance de jouer dans de grands championnats. "On jouait tous en senior et on avait de l'expérience."

Čech a fêté ses 20 ans durant la compétition, et bien qu'il avoisine aujourd'hui les 30, il s'en souvient comme si c'était hier. "Je représentais mon pays et je suis devenu champion d'Europe. Peu importe si ce n'était pas chez les A, c'est quelque chose de très précieux qui n'est pas donné à tout le monde."