Lopetegui : "Très difficile en finale"

Le sélectionneur de l'Espagne Julen Lopetegui était heureux d'avoir battu "l'une des meilleures équipes" en Israël. Tor Ole Skullerud est fier de sa Norvège.

Julen Lopetegui est désormais tournée vers la seconde finale M21 de rang pour l'Espagne
Julen Lopetegui est désormais tournée vers la seconde finale M21 de rang pour l'Espagne ©Getty Images

Julen Lopetegui, sélectionneur de l'Espagne
Ce fut une rencontre très compliquée, même si elle s'est terminée par un 3-0. Nous avons eu beaucoup de chance de marquer en première période mais leur gardien a été très bon et a réalisé plusieurs arrêts de grande classe, mais nous avons réussi à prendre l'avantage 1-0 avant la pause.

L'équipe a très bien joué et même si nous avons joué avec un peu plus d'assurance après le premier but, nous avons conclu la rencontre avec le deuxième but. Ce sera très difficile en finale ; espérons que nous pourrons marquer plus rapidement. Tout est une question d'équipe, pas d'individualités. L'équipe a travaillé en un seul bloc.

Nous trouvons que l'équipe joue de la même manière que celle qui a gagné en 2011, mais seuls quelques joueurs sont encore présents et nous sommes heureux de la génération actuelle. Nous allons nous préparer, nous détendre un peu, beaucoup nous entraîner et être le plus prêt possible pour la finale.

Je connais bien la Norvège et elle fait preuve de beaucoup de courage mais également de qualité. Physiquement, tactiquement, c'est l'une des meilleures équipes dans ce tournoi ; ils ont eu un jour de préparation en plus et ils ont bien joué en seconde période. Ils ont de bons joueurs.

Tor Ole Skullerud, sélectionneur de la Norvège
J'étais un peu déçu après la première période ; nous avons affronté une très bonne équipe d'Espagne et n'avons pas pu suivre leur rythme, mais je suis très fier de notre deuxième mi-temps. Une tout autre équipe s'est présentée sur le terrain et nous avons été très bons pendant 30 minutes. Le football ne se joue pas à grand-chose et nous avons eu deux ou trois grosses occasions, dont la meilleure juste avant leur deuxième but. Il aurait pu y avoir 1-1. La défaite n'est pas imméritée, mais nous avons eu notre chance.

Quand je ferai le bilan dans un ou deux jours, je serai très fier de terminer troisième de cette compétition. Cela a été une aventure pour nous. L'équipe a réalisé un travail fantastique, mais dans une demi-finale face à ce qui est probablement la meilleure équipe d'Europe, nous n'avons craqué qu'en seconde période… mais cela a été fantastique et nous y repenserons avec beaucoup de joie.