Pot veut capitaliser sur l'euphorie

Cor Pot demande à son équipe de conserver l'euphorie qui a suivi sa qualification pour le dernier carré. Les Ibères, eux aussi qualifiés, veulent bien terminer.

Cor Pot, sélectionneur des Pays-Bas
Cor Pot, sélectionneur des Pays-Bas ©Sportsfile

Le sélectionneur néerlandais Cor Pot demande à son équipe de conserver l'euphorie qui a suivi sa qualification pour le dernier carré du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA au moment d'affronter l'Espagne dans le Groupe B. Les Ibères, eux aussi qualifiés, veulent bien terminer, comme le rappelle Julen Lopetegui.

Julen Lopetegui, sélectionneur de l'Espagne
Ce sera un match agréable face à un grand adversaire. On va aligner une équipe compétitive. Il y aura peut-être des changements, mais on sera en mesure de lutter pour les trois points.

Je suis très satisfait du groupe en termes de concurrence, de vie à l'hôtel. Ils vivent tous les matches, ceux qui sont sur le terrain comme ceux qui sont sur le banc.

Les Pays-Bas sont une équipe offensive. Il s'agit d'une génération de grand talent. Douze d'entre eux sont déjà internationaux seniors. Ils ont déjà inscrit huit buts, c'est assez inhabituel dans un tel tournoi.

Une phase finale n'est jamais facile. Je ne pense pas qu'un autre pays européen ait participé à autant de tournois que nous : on a les M21 et M20 à la Coupe du Monde et les M19 au Championnat d'Europe.

Première journée
Espagne 1-0 Russie (Morata 82e)

Deuxième journée
Allemagne 0-1 Espagne (Morata 86e)

De Gea ; Montoya, Bartra, Martínez, Moreno ; Koke, Illarramendi, Thiago ; Tello (Muniain 85e), Rodrigo (Morata 73e), Isco (Camacho 89e).

• L'Espagne a confisqué le ballon est s'est créé de nombreuses occasions avant qu'Álvaro Morata n'inscrive le seul but en fin de partie pour la deuxième rencontre d'affilée.

• Homme du match : Martín Montoya

Sur l'équipe
Le groupe est au complet, mais Lopetegui va sans doute faire tourner en vue des demi-finales.

Cor Pot, sélectionneur des Pays-Bas
Le plus important, c'est la récupération entre les matches. Ils jouent tous les deux jours, c'est beaucoup. Ceux qui n'ont pas joué se tiennent prêts. On forme une équipe et tous les joueurs sélectionnés ont des qualités à faire valoir.

L'Espagne est une très bonne équipe, qui dispose de nombreuses options. Ils n'ont pas beaucoup marqué mais ont eu plein d'occasions. Ils ont d'excellents joueurs, mais nous aussi. Ils ont des joueurs techniques et rapides. Nous avons d'autres qualités, on l'a vu contre l'Allemagne.

On n'est pas une garderie où chacun joue à son tour. On dispose de 23 professionnels et les meilleurs joueront. C'est dommage pour Bram Nuytinck, qui n'est pas titulaire malgré ses bonnes prestations en éliminatoires, mais on s'efforce d'aligner la meilleure équipe. À lui de s'entraîner dur pour avoir sa chance. Dans cette équipe, tous les joueurs acceptent leur rôle et s'entraînent très dur.

Je sais qu'une certaine euphorie est née de nos prestations dans notre pays. 1,4 million de gens ont regardé notre premier match. Seule la reine pourrait faire mieux !

Première journée
Pays-Bas 3-2 Allemagne (Maher 24e, Wijnaldum 38e et Fer 90e ; Rudy 47e pen., Holtby 81e)

Deuxième journée
Pays-Bas 5-1 Russie (Wijnaldum 39e, De Jong 61e, John 69e, Hoesen 83e et Fer 90e+2 ; Cheryshev 65e)
Zoet ; Van Rhijn, De Vrij, Martins Indi, Blind ; Van Ginkel, Maher (Fer 73e), Strootman (Clasie 77e) ; Wijnaldum, De Jong (Hoesen 81e), John.

• Le deuxième but de Georginio Wijnaldum en autant de matches a mis les Jong Oranje sur la voie, puis Nikita Chicherin a vu rouge cinq minutes après le repos. Les hommes de Pot en ont bien profité en inscrivant quatre autres buts et assurer leur présence dans le dernier carré.

• Homme du match : Marco van Ginkel

Sur l'équipe
Pot ne déplore aucun souci physique et réfute le fait que Kevin Strootman et Stefan de Vrij joueraient blessés.

Sur le match
L'Espagne s'est imposée sept fois en 11 rencontres entre les deux équipes en compétition, dont quatre lors des cinq derniers rendez-vous - avec des victoires à domicile en éliminatoires de l'édition 2011.

Le saviez-vous ?
Les Pays-Bas disputent la phase finale pour la première fois depuis 2007, quand ils ont récolté un second titre consécutif en dominant 4-1 la Serbie sur leurs terres, à Groningue. Ils avaient déjà brandi le trophée après un succès 3-0 sur l'Ukraine au Portugal, 12 mois plus tôt.