Adrián au secours de l'Espagne

Espagne 1-1 Belarus (3-1 a.p.)
Deux buts d'Adrián López, dont l'égalisation à la 89e minute, ont permis à l'Espagne de se qualifier.

L'Espagne peut remercier l'instinct d'Adrián López : elle valide son ticket pour la finale après sa victoire 3-1 face au Belarus, en demi-finale du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA. Les Espagnols auront pourtant dû attendre la 89e pour arracher l'égalisation et les prolongations.

À Viborg, le double champion M21 a en effet longtemps été mené contre l'outsider, qui jouait sa première demi-finale. Dès le début du match, les Espagnols montraient une fébrilité inhabituelle. Malgré quelques occasions des deux côtés, le football tiki-taka de l'Espagne n'était certainement pas aussi rutilant qu'en phase de groupes.

Les Bélarusses se montraient de plus en plus entreprenants au fil du match et étaient finalement récompensés à la 38e minute, lorsque Andrei Voronkov reprenait de manière acrobatique une longue touche d'Aleksandr Perepechko légèrement déviée par Mikhail Sivakov. Pour la première fois dans cette phase finale, l'Espagne était menée.

La domination espagnole n'avait alors d'égale que le talent d'Aleksandr Gutor, le portier du Belarus qui effectuait de nombreux arrêts pour maintenir son équipe en tête au tableau d'affichage. En seconde période, l'Espagne dominait largement, mais ne parvenait pas à s'approcher suffisamment des cages pour tromper la vigilance de la défense.

Luis Milla, le sélectionneur de la Rojita, décidait alors de lancer Diego Capel, Jeffren et Bojan Krkić dans l'arène. Un choix payant à la dernière minute, lorsque le Barcelonais Thiago Alcántara écartait son coéquipier en Catalogne Jeffren, lequel servait au premier poteau Adrián. Gutor ne bougeait pas et les Espagnols tenaient leur prolongation.

Après plusieurs occasions de Juan Mata, c'était de nouveau Adrián qui délivrait les siens en inscrivant son cinquième but de la compétition, sur un centre de Capel, juste avant la fin de la première prolongation. Le but de Jeffren, à sept minutes du terme, sera finalement inutile, quoique de toute beauté. L'Espagne est qualifiée pour la finale de samedi et pour les Jeux Olympiques de Londres 2012.