Sigurdsson sur une vague d'émotions

À un but d'une place en demi-finales malgré la victoire contre le Danemark, Gylfi Sigurdsson revient sur une soirée "très bonne, mais aussi très décevante".

Les joueurs islandais sont à genoux après avoir raté de si peu la qualification
Les joueurs islandais sont à genoux après avoir raté de si peu la qualification ©Getty Images

Gylfi Sigurdsson est partagé après la victoire de l'Islande face au pays hôte, le Danemark : à un but près, les Islandais décrochaient une place en demi-finale du Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA.

Le milieu du TSG 1899 Hoffenheim a confié à UEFA.com que l'Islande avait enfin montré son vrai visage à Aalborg : "Après les deux premiers matches, on était très déçus de nos prestations, et je pense que ce soir, on a montré de quel bois on était vraiment faits".

Être privé de si peu d'une demi-finale et d'une éventuelle place aux Jeux olympiques de l'année prochaine est une pilule difficile à avaler. "C'est dommage qu'un seul but fasse la différence au bout du compte", ajoute le joueur de 21 ans. "Je pense qu'on a enfin rendu notre nation fière, c'est la première fois qu'on bat le Danemark au football. C'est donc une bonne soirée, mais aussi très décevante."

Le buteur Kolbeinn Sigthórsson, frustré par ses précédentes sorties, s'est réconcilié avec les buts, ce qui ne le console pas pour autant. "Tout le monde était si déçu après une belle victoire... On y était presque, on ne peut être que déçus pour le moment."

L'attaquant de l'AZ Alkmaar pointe le doigt sur le premier match du tournoi : "On est contents (du résultat contre le Danemark), mais on s'en veut d'avoir commencé la compétition de la sorte", dit-il en parlant de la défaite 2-0 contre le Belarus, qualifié aux dépens de l'Islande. "C'était le tournant de la compétition pour nous, c'est à cause de ça qu'on est éliminés".

Sigurdsson voit le bon côté du voyage au Danemark : "C'est une très bonne expérience", résume-t-il. "Le groupe sera plus fort, et ce groupe deviendra l'équipe A dans les prochaines années. C'est une bonne expérience pour nous et la prochaine fois qu'on ira en phase finale d'un tournoi, ce ne sera plus une première pour le pays".

 

Haut