Le site officiel du football européen

Sélectionneur vainqueur : Ludovic Batelli

Sélectionneur vainqueur : Ludovic Batelli
Ludovic Batelli (manager) (France) ©Sportsfile

Sélectionneur vainqueur : Ludovic Batelli

"Nous sommes arrivés en Allemagne avec trois objectifs", a déclaré Ludovic Batelli, à la veille de la finale. "Et nous avons atteint deux de ces objectifs." Son équipe venait de se qualifier pour la Coupe du Monde de la FIFA U-20 et elle avait atteint la finale. "Maintenant", a-t-il dit, "je dois motiver les joueurs pour qu'ils aillent chercher ce trophée. Je voulais voir la flamme se consumer dans leurs yeux." Lorsque le troisième objectif a été atteint, il a rapidement décrit ce succès comme une récompense du dévouement de son staff technique et comme une récompense du travail assidu produit sur une période beaucoup plus longue que la simple durée de cette phase finale en Allemagne. Il a également mis en avant la victoire 1-0 sur l'équipe de Serbie, dans le tour Élite, alors que cet adversaire était à domicile. Pour lui, ce fut un tournant de la saison. "C'est là que l'équipe s'est construite", a-t-il déclaré. "Contre une équipe très forte et devant 12 000 spectateurs. C'est là-bas que l'unité s'est créée, que ce soit sur le plan défensif ou offensif."

Contre une équipe très forte et devant 12 000 spectateurs. C'est là-bas que l'unité s'est créée, que ce soit sur le plan défensif ou offensif
Ludovic Batelli

Suite à ce succès, Batelli en a profité pour choisir un groupe de 18 joueurs pour un tournoi en Corée au mois de mai ; leur donnant un programme de préparation individualisé pour leurs vacances ; il les a ensuite rassemblés lors de deux stages d'entraînement pour préparer le tournoi en Allemagne. Lors du premier, qui dura 11 jours en Bretagne, 22 joueurs ont pris part à 17 entraînements, dans le but principal de se préparer physiquement et de mettre au point des stratégies offensives. Lors du deuxième, à Strasbourg, pendant la semaine qui a précédé le voyage, l'accent a été mis sur le jeu défensif. "L'objectif était d'avoir une organisation et un système", a-t-il déclaré. Une assise défensive forte qui pourrait nous permettre de nous donner des occasions en attaque."

©Sportsfile

Ludovic Batelli, le sélectionneur de la France, avant la finale

L'ancien gardien a rejoint la direction technique nationale de la Fédération française en 2013, précédé par une solide réputation de travailleur exigeant trempée dans le bain de la Ligue 2 et du championnat belge. Après avoir travaillé avec les moins de 20 ans et les moins de 16 ans, il a commencé avec les moins de 18 ans en 2014. Il les a menés, au travers de 11 stages, sur la route de la victoire chez les moins de 19 ans, se concentrant sur "l'équilibre de l'équipe et l'équilibre au sein de l'équipe". Il a également communiqué une philosophie basée sur des principes offensifs – surtout – et défensifs clairs.

Batelli a sélectionné ses joueurs en fonction de leurs capacités tactiques, surtout en ce qui concerne les transitions dans les deux sens. En plus de la performance, du rythme et des qualités techniques, il cherchait des joueurs qui pouvaient apporter quelque chose dans la vie collective et dans l'état d'esprit du groupe, conscient que ce serait important pour passer cinq semaines ensemble.

L'esprit de corps a immédiatement été mis à l'épreuve lorsque son équipe a été menée deux buts à zéro contre l'Angleterre en 10 minutes et qu'elle s'inclinait deux buts à un. "Peut-être que ces 10 minutes nous ont permis de gagner ce tournoi", a-t-il déclaré. "Peut-être que tout le monde a réalisé que si nous continuions de cette manière, nous allions à la catastrophe. Ils ont vraiment travaillé les uns pour les autres, avec grande qualité pendant les matches contre les Pays-Bas, le Portugal et surtout dans la finale. Si vous ne défendez pas bien, vous êtes en difficulté. Il y a eu trois points clés : jouer aussi vite que possible les contres ; bien défendre, avec cinq joueurs défensifs pour boucher les espaces. Nous nous sommes également donné pour objectif de gagner les seconds ballons. Nous avons fait une performance de la meilleure qualité, parfaite sur le plan tactique."

Lorsque le coup de sifflet final a retenti, sa première réaction a été de prendre dans ses bras son homologue italien, Paolo Vanoli. Et ensuite de partager son bonheur avec son staff technique. Lorsque son capitaine a brandi le trophée, la flamme était dans l'œil de Batelli.

https://fr.uefa.com/under19/season=2016/technical-report/winning-coach/index.html#selectionneur+vainqueur+ludovic+batelli