Le site officiel du football européen

L'Espagne sublime la finale

L'Espagne sublime la finale
Borja Mayoral fête le premier but de l'Espagne en finale contre la Russie ©Sportsfile

L'Espagne sublime la finale

Pour un sélectionneur national, une double confrontation lors d'un même tournoi soulève quelques questions.

En club, le match retour dépend toujours du résultat à l'aller, du nombre de buts inscrits à l'extérieur, du fait de jouer à domicile, etc. Mais, sur terrain neutre et entre deux équipes nationales, chaque match est unique. Neuf jours après la victoire 3-1 des Russes et de leurs contre-attaques fatales, les deux équipes se retrouvaient en finale. Et, là où Dmitri Khomukha espérait refaire le même coup, Luis de la Fuente a su revoir ses plans et analyser ses erreurs pour ne pas les répéter. Et cela a marché.

Meilleur joueur : Marco Asensio

Le but est, cette fois, de court-circuiter le jeu direct des Russes. Pour ce faire, l'Espagne joue haut, fait tourner, pour éviter les pertes de balle dangereuses. Elle place son jeu et reste équilibrée, en attaque comme en défense. Conséquence : la Russie passe son temps à courir derrière la balle, en vain, et l'Espagne se procure plus d'occasions que lors du premier match.

Cette finale est un récital, même si les Russes ne renoncent pas, et sollicitent Antonio Sivera, sur une tête de Ramil Sheydaev. Insuffisant, toutefois.

L'entraîneur espagnol avait incité ses joueurs à rester vigilants sur coups de pied arrêtés, et il a été entendu, ses garçons ne concédant que cinq coups francs et un corner, là où les Russes, frustrés, ont commis 17 fautes et concédés 8 corners.

https://fr.uefa.com/under19/season=2015/technical-report/the-final/index.html#victoire+espagnole