Le site officiel du football européen

Sorg, identité allemande

Sorg, identité allemande
Marcus Sorg, le sélectionneur allemand ©Sportsfile

Sorg, identité allemande

Marcus Sorg est responsable de la mise en œuvre d’une identité et d’une philosophie nationales plutôt que d’un système de jeu. "Nous visons principalement à dominer les matches et à prendre l’initiative", a-t-il expliqué. "L’objectif principal est la progression de joueurs individuels au sein d’un cadre d’organisation de haut niveau dans notre jeu collectif." Après la finale à Budapest, il a ajouté : "L’équipe a très bien réussi à exprimer sa philosophie de football, et cela m’a rendu heureux."

Malgré l’accent placé sur la continuité des caractéristiques nationales, Sorg est un nouveau venu dans l’univers M19. Il a été entraîneur principal du SC Freiburg en 2011, mais la majeure partie de son CV d’entraîneur est consacrée à la formation des joueurs, avec notamment un an comme entraîneur des moins de 17 ans du FC Bayern München avant de rejoindre la DFB en 2013. Son expérience en club lui a beaucoup servi en termes de constitution d’un groupe M19 efficace. "Nous sommes en contact constant avec les clubs", a-t-il expliqué. "Je leur rends fréquemment visite, on se coordonne régulièrement et les choses fonctionnent bien."

©Sportsfile

Marcus Sorg, le sélectionneur de l'Allemagne

Cela s’est traduit par le fait que l’Allemagne n’a disputé aucun match de préparation. "C’était un compromis permettant aux joueurs de rester plus longtemps avec leurs clubs pour y effectuer leur préparation. Beaucoup de nos joueurs jouaient en Bundesliga, dont certains toujours dans le championnat junior. La Bundesliga est importante dans leurs vies, donc nous devons établir un lien affectif avec l’équipe nationale. C’est important qu’ils se sentent bien et, s’ils ne veulent pas venir, nous n’avons pas besoin d’eux."

Pour compenser l’absence de matches de préparation, Sorg et son staff se sont concentrés sur les réunions d’équipe comprenant une analyse vidéo des séances d’entraînement ainsi que des matches disputés lors de la campagne de qualification pour la Hongrie, toutes accompagnées d’explications visant à aider les joueurs à assimiler la philosophie de l’équipe. Les critères de sélection sont clairs : "Je recherche des joueurs qui ont faim et qui affichent un potentiel pour l’avenir. Des joueurs avec des capacités techniques pouvant courir beaucoup et étant rapides. On ne voit plus vraiment de joueurs lents et, lors d ela phase finale, j’ai été impressionné par les excellents qualités athlétiques et techniques parmi pratiquement toutes les équipes."

Pour Sorg, la progression et la victoire font partie du même lot. "La progression est la chose la plus importante", a-t-il déclaré, "mais, dans de nombreux cas, cela ne peut être obtenu qu’à travers des résultats. Gagner est important, c’est la réalité. C’est pourquoi nous insistons sur le football offensif. Nous ne pouvons pas toujours gagner, mais l’objectif de base est toujours de dominer et de dicter le rythme du match."

"Couplé à tout ça", a-t-il ajouté, "il y a notre mentalité traditionnelle, notre discipline, notre organisation collective et la capacité à gagner les duels devant lesquels nous ne pouvons pas reculer. Cette génération présente un éventail de milieux culturels mais a généralement des parents qui ont grandi en Allemagne et possèdent les traits allemands traditionnels."

Sorg accorde à son jeune effectif son indépendance entre les matches" ]Le programme éducatif de Sorg comprend la capacité à cohabiter en tant que groupe pendant un tournoi majeur. "Pendant les matches, nous attendons une organisation et une discipline maximales", a-t-il commenté. "Entre les matches, les joueurs ont beaucoup de liberté. Ils ont la responsabilité d’organiser leur temps libre eux-mêmes et de suivre leurs propres programmes. Ils sont suffisamment mûrs pour cela et, au milieu de tous les 'fais-ci' et 'ne fais pas ça', ils ont besoin d’une once de liberté."

En Hongrie, les joueurs ont répondu. "J’étais heureux que l’équipe ait affiché autant de qualités", a-t-il admis, "qu’elle ait appris très rapidement et qu’elle ait démontré sur le terrain ce que nous attendions d’eux. Et j’étais très heureux que nous l’ayons emporté."

https://fr.uefa.com/under19/season=2014/technical-report/winning-coach/index.html#selectionneur+vainqueur