Le site officiel du football européen

Technicien victorieux

Technicien victorieux
Ljubinko Drulović parle à ses joueurs avant la demi-finale face au Portugal ©Sportsfile

Technicien victorieux

Ljubinko Drulovic était rempli de joie après la finale à Marijampole, sachant bien qu’il figurerait dans les annales comme l’homme ayant apporté à la Serbie un trophée européen très convoité au niveau des équipes nationales, fruit d’une victoire acquise de haute lutte contre la France.

«C’est un résultat fantastique, le plus formidable dans l’histoire du football serbe», a-t-il déclaré rayonnant. «Je suis très heureux d’être l’entraîneur qui a choisi ces garçons il y a une année. Nous avons couronné cette année en remportant le Championnat d’Europe, qui a été un grand rêve pour nous tous.»

©Getty Images

Ljubinko Drulović en action pour la Yougoslavie

Ailier durant sa carrière de joueur, Drulovic, âgé aujourd’hui de 45 ans, joua 38 fois au sein d’une bonne équipe de Yougoslavie au tournant du millénaire. Cet ailier doué passa les meilleures années de sa carrière au Portugal, remportant cinq titres de champion national et quatre Coupe du Portugal avec le FC Porto, de 1994 à 2001. Il fit ses débuts comme entraîneur avec le modeste club de GD Tourizense, occupant ensuite d’autres postes en Serbie, en Slovénie et en Angola avant d’être nommé en 2012 entraîneur de l’équipe nationale M19 de Serbie.

«J’ai achevé mon <école > d’entraîneur au Portugal», a révélé Drulovic. «J’ai passé 15 ans au Portugal en jouant pour de grands clubs. J’aime le football portugais, j’apprécie son agressivité et la préparation tactique de l’équipe. J’ai beaucoup d’amis dans ce pays et je suis très impressionné par le Portugal en termes de football. C’est là-bas que j’ai passé les meilleurs jours de ma carrière et j’ai eu des entraîneurs de premier ordre … José Mourinho, Bobby Robson, Fernando Santos. J’ai vu et appris beaucoup de choses.» Un message de José Mourinho lui souhaitant bonne chance a considérablement stimulé son moral tandis que son équipe se préparait à briguer le titre.

Regardez et écoutez Ljubinko Drulović

Le premier objectif de la Serbie en Lituanie était d’atteindre les demi-finales. «Lorsque nous avons quitté la Serbie, j’ai dit que nous prendrions les matches l’un après l’autre car je ne voulais pas mettre mon équipe sous la pression de l’obligation de gagner», a déclar�� Drulovic. «Plusieurs équipes avaient l’étiquette de favori bien plus que la Serbie, des équipes qui avaient remporté le trophée plusieurs fois. Mais, dans la vie, il faut toujours avoir un objectif. Et notre premier objectif était les demi-finales.»

Drulovic a accordé une attention considérable aux détails en analysant les adversaires de la Serbie. « Je savais que les Français avaient une très bonne équipe. Nous l’avons donc bien analysée et je pense que nous avons disputé un excellent match du point de vue tactique. Je pense que nous avons mérité de gagner, principalement parce que nous avons disputé nos cinq matches de manière remarquable, contre de fortes équipes, des pays beaucoup plus grands que la Serbie, qui ont un choix de joueurs beaucoup plus vaste que nous et qui ont été au sommet du football européen pendant des années.»

©Sportsfile

Ljubinko Drulović voir grand pour l'avenir

L’entraîneur tire une immense fierté de la résistance et de la force mentale de son équipe. «C’est une génération fantastique qui s’est ouvert elle-même des portes et nombre de ces joueurs peuvent devenir de grande joueurs évoluant au sein des plus grands clubs. Je suis un entraîneur qui n’aime pas surcharger les joueurs avec trop de choses. Je ne parle que de l’essentiel. Je n’organise pas de réunions, je n’importune pas les joueurs avec les équipes adverses, j’entends tout d’abord que mon équipe soit une véritable équipe et qu’elle annihile les atouts de l’adversaire.»

L’avenir s’annonce très prometteur. «Ce sera sans aucun doute une formidable motivation pour toutes les équipes au sein de la Fédération serbe de football et ce sera sans aucun doute aussi une formidable motivation pour tout le football serbe», a souligné Drulovic. «C’est tout simplement un changement de mentalité; nous sommes une équipe qui est venue pour participer et nous sommes rentrés en vainqueurs… Nous devons nous rapprocher de la manière de jouer à l’européenne, en vitesse en en qualité, aspects sur lesquels j’insiste. Cela nous aidera probablement à l’avenir à voir dans ce formidable succès que nous pouvons rivaliser avec les plus fortes équipes nationales européennes.»

«Et je pense, bien que j’aie remporté plusieurs trophées en tant que joueur, que c’est le plus important succès dans ma carrière sportive parce que c’est le premier trophée que je remporte pour la Serbie – tous les autres, je les avais remportés à l’étranger. Je pense que c’est très important pour moi et j’en suis très heureux.»

https://fr.uefa.com/under19/season=2013/technical-report/winning-coach/index.html#technicien+victorieux