Le site officiel du football européen

Introduction

Introduction
Rapport technique

Introduction

Le 12e tour final du Championnat d’Europe des moins de 19 ans est le premier à s’être déroulé en Lituanie, à qui le Comité exécutif de l’UEFA avait attribué le tournoi en octobre 2010.

Huit équipes ont pris part à la compétition, la Lituanie étant rejointe par la France, la Géorgie, les Pays-Bas, le Portugal, l’Espagne, la Serbie et la Turquie. Le tour qualificatif s’est déroulé entre le 26 septembre et le 26 novembre 2012, tandis que le tour Elite a eu lieu entre le 22 mai et le 11 juin 2013. Quatre pays – la France, le Portugal, la Serbie et l’Espagne – avaient participé au tour final de 2012 en Estonie, l’Espagne ayant remporté le titre pour la deuxième année de rang.

©Sportsfile

Le stade Alytus

Les matches se sont disputés à trois endroits bien équipés – le stade S Darius & S Girėnas à Kaunas et le stade Alytus à Alytus – qui ont accueilli chacun quatre matches de groupe et une demi-finale – ainsi le stade du FC Marijampolé à Marijampole – qui a accueilli quatre matches de groupe et la finale. Deux hôtels de Kaunas ont logé quatre équipes chacun, ce qui a favorisé les échanges et le contact entre des joueurs de différentes cultures. Les terrains d’Alytus et de Marijampole étaient idéalement placés, à environ une heure du quartier général du tournoi à Kaunas.

Six des pays en lice avaient participé à de précédents tournois M19 tandis que la Géorgie et la Lituanie étaient engagées pour la première fois. L’Espagne est arrivée au tour final forte d’un palmarès impressionnant, ayant soulevé le trophée six fois depuis 2002, tandis que la France tentait de remporter le titre pour la troisième fois après ses succès en 2005 et en 2010.

©Sportsfile

Les supporters sont venus en force à cette phase finale

Six arbitres, huit arbitres assistants et deux quatrièmes arbitres de la nation hôte ont été choisis comme arbitres pour le championnat – ce qui leur a permis d’acquérir une précieuse expérience pour la suite de leur carrière. Dans le cadre de la campagne éducative de l’UEFA, des séances soulignant les risques du dopage et du trucage des matches ont mis en garde les jeunes joueurs contre les dangers pouvant menacer leur carrière. Dans toute l’Europe, les passionnés de football ont pu suivre le déroulement de la compétition via la couverture télévisée exhaustive d’Eurosport.

Le tour final a été très bien organisé – la Fédération lituanienne de football (LFF) et les communautés locales ont reçu des éloges unanimes de la part des équipes pour leur travail et leur chaleureux accueil. Les matches de la Lituanie ont attiré des foules importantes – 8 900 spectateurs contre l’Espagne, 8 075 contre le Portugal et 7 436 contre les Pays-Bas – et le nombre total de spectateurs pour l’ensemble du tournoi a dépassé l’objectif des organisateurs qui était de franchir le cap des 50 000 spectateurs. En fait, les 15 matches ont été suivis par 56 169 supporters pour une moyenne de 3 745 spectateurs par match. La finale disputée à Marijampole entre la France et la Serbie a été suivie par 6 211 spectateurs tandis que les demi-finales Espagne-France et Serbie-Portugal ont drainé à Kaunas et à Alytus des foules respectivement de 4 436 et de 3 280 spectateurs.

https://fr.uefa.com/under19/season=2013/technical-report/index.html#introduction