Le site officiel du football européen

3e journée : présentation

Publié: Jeudi, 24 juillet 2014, 18.53HEC
Le point avant la 3e et dernière journée de la phase de groupes de l'EURO M19. Enjeux élevés pour l'Autriche, la Hongrie et la Serbie.
3e journée : présentation
André Silva et le Portugal veulent marquer plus de buts face à l'Autriche ©MLSZ
Publié: Jeudi, 24 juillet 2014, 18.53HEC

3e journée : présentation

Le point avant la 3e et dernière journée de la phase de groupes de l'EURO M19. Enjeux élevés pour l'Autriche, la Hongrie et la Serbie.

Le point avant la 3e et dernière journée de la phase de groupes du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA. Enjeux élevés pour l'Autriche, la Hongrie et la Serbie.

Groupe A 
Autriche-Portugal
Les deux équipes possèdent chacune six points après avoir remporté leurs deux premiers matches mais l’Autriche, deuxième à la différence de buts, devra s’imposer à la Puskás Akadémia Pancho Aréna. "Nous sommes ravis d’être en demi-finale mais nous pouvons tirer encore plus de ce tournoi", affirmait l’attaquant Florian Grillitsch.

Son équipe a inscrit trois buts aussi bien contre la Hongrie que face à Israël, mais le Portugal s’est montré encore plus efficace, notamment lors de sa victoire 6-1 sur les hôtes lors de la deuxième journée. "On joue chaque match pour le gagner", rappelle le sélectionneur lusitanien Hélio Sousa, qui devra se passer de son attaquant Nuno Santos, blessé au genou. Le joueur du SL Benfica Romario Balde assure la relève. "L’Autriche possède une très bonne équipe elle aussi. Peut-être que d’autres personnes pensent le contraire, mais on vu leurs matches, donc on sait de quoi on parle. Ça sera un grand match à jouer et à regarder, et j’espère que l’on gagnera."

Israël-Hongrie
La Hongrie n’a pas le choix : seule une victoire lui permettra de terminer troisième et de valider son ticket pour la Coupe du Monde des moins de 20 ans de la FIFA. Un tout autre résultat verra Israël s’octroyer le précieux sésame. Après avoir subi une "terrible défaite, une véritable raclée" contre les Portugais, le sélectionneur hongrois Géza Mészöly espère remettre un peu de baume au coeur des supporteurs locaux. "Il faut gagner", déclare le tacticien. "Participer à la Coupe du Monde permettrait aux joueurs de progresser, c’est très important."

Groupe B
Allemagne-Ukraine
Après avoir arraché un nul contre la Serbie, les hommes de Marcus Sorg n'ont besoin que d'un point pour se qualifier à Gyor face à des adversaires qui ont également profité d'un but tardif lors de leur dernière sortie. "Je m'attends à une belle opposition de l'Ukraine, comme contre la Serbie", déclare Sorg, contraint de remplacer Jeremy Dudziak, blessé à l'épaule, par le joueur du VfL Wolfsburg Sebastian Stolze. "Nous devons éviter les erreurs stupides et nous concentrer davantage sur nos passes."

 L'Ukraine est à égalité de points avec son adversaire (4 points) et, si une victoire la rassurerait, un partage forcerait les hommes d'Oleksandr Petrakov à miser sur une défaite de la Serbie. "J'ai vu les deux matches de l'Allemagne; ils ont très bien joué contre la Bulgarie, un peu moins bien contre la Serbie, plus forte que la Bulgarie," explique Vyacheslav Tankovskiy, le héros du match contre la Bulgarie. "Nous devons rester fidèles à notre style de jeu : défendre avant tout et guetter la contre-attaque."

Serbie-Bulgarie
C'est quitte ou double pour les tenants du titre dans le match qui se profile à Papa, qui doivent l'emporter pour avoir une chance de s'emparer du ticket restant dans ce Groupe B. "La Bulgarie est une très bonne équipe et nous avons commencé à préparer ce mach dès le coup de sifflet final face à l'Allemagne," explique l'entraîneur serbe Veljko Paunović, qui devra se passer de son capitaine Nemanja Maksimović, auteur de deux buts jusqu'à présent, suspendu. "Nous devrons faire beaucoup mieux."

Même discours côté bulgare, avec Aleksandar Dimitrov qui pointe clairement les manquements de son équipe jusqu'à présent. "C'est frustrant de continuer à galvauder des occasions quand on a tellement travaillé pour y arriver, mais ce n'est pas pour rien que les buteurs sont les joueurs les plus chers.  Ils sont en pénurie dans toute l'Europe, pas seulement chez nous. Jouer la Coupe du monde est un bel objectif en soi. Nous devons encourager les joueurs à se remettre du choc face à l'Ukraine et nous le ferons."

Mis à jour le: 25/07/14 16.07HEC

http://fr.uefa.com/under19/news/newsid=2127590.html#journee+presentation