Le site officiel du football européen

Les Serbes prêts à relever le défi

Publié: Vendredi, 18 juillet 2014, 18.59HEC
Les sélectionneurs de l'Allemagne, la Bulgarie, la Serbie et l'Ukraine, pensionnaires du Groupe B de l'EURO M19, s'expriment.
par Andrew Haslam
de Győr

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...
Publié: Vendredi, 18 juillet 2014, 18.59HEC

Les Serbes prêts à relever le défi

Les sélectionneurs de l'Allemagne, la Bulgarie, la Serbie et l'Ukraine, pensionnaires du Groupe B de l'EURO M19, s'expriment.

Les sélectionneurs des équipes versées dans le Groupe B du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA se sont exprimés avant le coup d'envoi de la compétition qualificative pour la Coupe du Monde des moins de 20 ans de la FIFA organisée en 2015.

L'Allemagne est la grosse écurie de ce tournoi. Pour moi, ce sont les leaders, mais ça ne veut pas dire qu'ils ont déjà gagné
Aleksandar Dimitrov

Veljko Paunović, sélectionneur de la Serbie, championne en titre : "Cette année, les gens attendent qu'on gagne à nouveau, ils veulent qu'on défende (notre trophée), mais on sait où on en est. Nous savons qu'il faut être prudent et travailler pour atteindre nos objectifs. Notre premier match est contre l'Ukraine et ensuite, nous irons étape par étape. C'est une grande responsabilité pour nous et nous sommes heureux.

"C'est le match le plus important, on joue une finale dès maintenant. Commencer avec une victoire nous ouvrirait d'autres possibilités. (L'expérience de quatre joueurs vainqueurs en 2013) devrait être un avantage, mais seulement s'ils sont à leur niveau. Ils doivent aider les autres joueurs à comprendre comment ce tournoi fonctionne. Ils doivent inculquer leur expérience de champion à toute l'équipe, les pousser dans la bonne direction."

Oleksandr Petrakov, sélectionneur de l'Ukraine, championne en 2009 mais participant à sa première phase finale depuis : "Dans les tournois comme ceux-ci, le premier match est le plus important." Son équipe n'a pas encaissé de buts à trois reprises au tour Élite. Il ajoute : "Nous avons pris confiance grâce à ça. On ne craint personne."

©Sportsfile

Le sélectionneur de la Serbie, Veljko Paunović avec le trophée

Marcus Sorg, sélectionneur de l'Allemagne, vainqueur en 2008 : "Il y a un an, quand j'ai commencé à travailler avec cette équipe, notre premier déplacement était en Hongrie. Depuis, notre objectif a consisté à revenir ici pour disputer le Championnat d'Europe. Nous sommes heureux d'y être parvenus."

"Nous avons plusieurs joueurs de l'équipe de la finale M17 (perdue par l'Allemagne en 2012). Ils n'ont pas mis la main sur le trophée donc j'espère qu'ils sont motivés pour corriger ça. Nous allons faire tout notre possible pour rectifier le tir. J'espère vraiment que (la Coupe du Monde) peut inspirer nos joueurs. Ils pourraient former la nouvelle génération de l'équipe nationale."

Aleksandar Dimitrov, son homologue bulgare : "L'Allemagne est la grosse écurie de ce tournoi. Pour moi, ce sont les leaders, mais ça ne veut pas dire qu'ils ont déjà gagné. Nous devons être meilleurs, plus forts et tout faire mieux que cette équipe parfaite."

"Je côtoie ces joueurs (bulgares) depuis quatre ans. C'est très important. On se connaît très bien, nous formons une famille, on s'apprécie et on se fait confiance. Peut-être que c'est notre secret."

Mis à jour le: 19/07/14 21.15HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/under19/news/newsid=2125622.html#les+serbes+prets+relever+defi