UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

"Rester concentrés" pour les Bleuets

Buteur décisif pour la France contre l'Autriche, Alexis Blin confie à UEFA.com que les Bleuets ont encore une marge de progression.

Alexis Blin fête son but face à l'Autriche
Alexis Blin fête son but face à l'Autriche ©Sportsfile

L'équipe de France est bien entrée dans le Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA, en s'imposant 1-0 contre l'Autriche mais Alexis Blin, l'unique buteur de la rencontre, a déclaré à UEFA.com que les Bleuets doivent encore progresser.

Le milieu de terrain du Toulouse FC a permis à la France d'enchaîner une quatrième victoire consécutive (depuis le tour Élite), mais il garde les pieds sur terre.

"C'était une victoire très importante contre une très bonne équipe d'Autriche", commentait Blin. "On a bien joué, à la fois mentalement et physiquement, mais on doit encore progresser dans notre possession et essayer d'avoir plus le ballon dans les prochains matches."

Les garçons de Patrick Gonfalone sont en effet passés près de concéder le nul à Katerini. Les Autrichiens, pourtant réduits à dix après l'expulsion de Petar Gluhakovic, ont poussé en fin de match et auraient pu égaliser.

"La façon dont on a joué en fin de match va nous aider à progresser : on doit apprendre à mieux conserver le ballon", reconnaissait Blin. "L'Autriche nous a mis la pression, mais on a été forts mentalement et solides en défense, et notre gardien a fait des arrêts décisifs. On méritait cette victoire, vu le nombre d'occasions qu'on s'était créées."

Mises à part ces dernières minutes de jeu, la France a rarement été mise en danger. L'action s'est surtout déroulée de l'autre côté du terrain, où les combinaisons entre Kingsley Coman et Gnaly Cornet ont participé à une réelle domination tricolore.

Temps forts : Autriche 0-1 France
Temps forts : Autriche 0-1 France

"Le coach nous a demandé de beaucoup bouger et permuter," expliquait Blin. "Il y a toujours beaucoup de mouvement, ça aide nos attaquants à trouver des espaces. Je suis content d'avoir marqué, mais le plus important, c'est le groupe. On a tous été très combatifs et bien présents : c'est ce qui compte."

Jeudi, à Larissa, la France affrontera l'Ukraine (battue 2-0 par la Grèce) : une victoire lui ouvrirait les portes des demi-finales à une journée de la fin. "Notre objectif est d'enchaîner les victoires, et on a fait un premier pas vers la qualification. On est détendus et sereins avant notre prochain match."