UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La France en danger dans le Groupe 3 ?

Championne d'Europe des M19, la France vise une qualification pour la prochaine phase finale. La Slovaquie, le Belarus et la Grèce sont sur sa route.

La France a remporté l'EURO M19 l'année dernière en Normandie
La France a remporté l'EURO M19 l'année dernière en Normandie ©Sportsfile

La France a remporté le Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA sur son sol l'année dernière, mais elle se rend en Slovaquie pour le Tour Élite bien consciente que le pays hôte, la Grèce et le Belarus seront des adversaires redoutables dans le Groupe 3. Les Bleuets sont peut-être les favoris de ce groupe, mais la Grèce a toujours été performante dans cette compétition, et le Belarus et la Slovaquie ont réalisé un bon parcours au tour de qualification.

Belarus
Le Belarus
n'a remporté que deux de ses six matches amicaux avant le Tour Élite. "J'ai expliqué à mes joueurs que je ne voulais pas plusieurs groupes dans l'équipe, on doit être unis", a déclaré le coach Yuri Khomko. "On a des leaders, mais c'est la solidarité qui nous permet d'être compétitifs au plus haut niveau. C'est pour ça que je suis optimiste."

Tour de qualification : Bosnie-Herzégovine 2-1, Ancienne République yougoslave de Macédoine 3-0, République tchèque 0-3, (1er du Groupe 5)

Joueurs clés : Artem Buloychik (milieu, FC Dinamo Minsk), Artur Bombel (attaquant, Neman), Sergei Ignatovich (gardien de but, FC Dinamo Minsk), Sergei Glebko (milieu, FC BATE Borisov)

France
La France a remporté son deuxième EURO M19 la saison dernière, cinq ans après son premier triomphe, mais les hommes de Philippe Bergeroo sont en petite forme récemment, malgré une victoire 1-0 face à l'Espagne le mois dernier au Portugal. Les tenants du titre ont marqué deux buts en cinq matches amicaux cette année, s'inclinant face à la Suisse et au Portugal, qui sont tout de même deux adversaires de haut niveau. Les Petits Bleus ont cependant remporté leurs trois matches éliminatoires sans prendre de but. "Les joueurs savent ce qu'il faut faire pour se qualifier", a expliqué Bergeroo. "Nous sommes satisfaits de notre préparation."

Tour de qualification : Saint-Marin 3-0, Monténégro 2-0, Autriche 1-0 (1er du Groupe 12)

Joueurs clés : Rémi Mulumba (milieu, FC Lorient), Anthony Derouard (attaquant, Le Mans FC), Harry Novillo (milieu, Olympique Lyonnais), Neeskens Kebano (milieu, Paris Saint-Germain FC)

Grèce
Finaliste en 2007, la Grèce ne s'était pas qualifiée depuis 2008, mais l'optimisme est de mise après une bonne série en amical pour les hommes de Leonidas Vokolos. "Je suis très satisfait de mes joueurs", a indiqué l'entraîneur grec. "Notre groupe est difficile et il est très dur de dire qui va passer, mais je croi en nos chances."

Tour de qualification : Géorgie 0-1, Azerbaïdjan 1-0, Portugal 1-1 (2e du Groupe 3)

Joueurs clés : Charis Mavrias (milieu, Panathinaikos FC), Kostas Fortounis (milieu offensif, Asteras Tripolis FC), Giannis Potouridis (défenseur, Olympiacos FC), Apostolos Vellios (attaquant, Everton FC)

Slovaquie
Vainqueur de son groupe en Slovénie à l'automne, la Slovaquie veut profiter du fait de jouer à domicile. Lors du tournoi de La Manga en février, l'équipe de Pavol Peráček a battu la Suède (2-1) et la Norvège (1-0), avant de s'incliner face au Portugal (0-1). En avril, la Slovaquie a perdu 2-1 et 1-0 face à la Belgique, puis 2-0 face à la Suisse en début de mois.

Tour de qualification : Malte 4-0, Slovénie 1-0, Pays-Bas 0-2 (2e du Groupe 9)

Joueurs clés : Patrik Le Giang (gardien de but, MŠK Žilina), Ivan Hladík (défenseur, FK Senica), Michal Škvarka (milieu, MŠK Žilina)

Sélectionné pour vous