Analyse de l'équipe

Scotland

Écosse

*
JoueurNé lePos.FRAGRERUSBMClub
1Robby McCrorie18/03/1998Gardien8080 Rangers FC (SCO)
2Mark Finlayson30/05/1998Défenseur26+49*71* Falkirk FC (SCO)
3Ross McCrorie18/03/1998Défenseur808080 Rangers FC (SCO)
4Tom McIntyre06/11/1998Défenseur808080 Reading FC (ENG)
5Daniel Harvie14/07/1998Défenseur808080 Aberdeen FC (SCO)
6Liam Burt01/02/1999Milieu8080 Rangers FC (SCO)
7Jack Aitchison05/03/2000Attaquant56+ 9+ Celtic FC (SCO)
8Mark Hill10/07/1998Milieu24*8080 Celtic FC (SCO)
9Calvin Miller09/01/1998Attaquant54*68*57* Celtic FC (SCO)
10Frank Ross18/02/1998Milieu75*80 Aberdeen FC (SCO)
11Zak Rudden06/02/2000Attaquant17+ 1+ Rangers FC (SCO)
12Ross Doohan29/03/1998Gardien 80 Celtic FC (SCO)
13Iain Wilson15/12/1998Milieu8080 Kilmarnock FC (SCO)
14Regan Hendry21/01/1998Attaquant808079* Celtic FC (SCO)
15Lewis Morrison12/03/1999Attaquant12+23+ Kilmarnock FC (SCO)
16Harry Souttar22/10/1998Défenseur805+ Dundee United FC (SCO)
17Glenn Middleton01/01/2000Attaquant63*31+80 Norwich City FC (ENG)
18Daniel Higgins08/04/1998Défenseur80 Celtic FC (SCO)
Pos. = Position; BM = Buts marqués; * = Titulaire; + = Remplaçant
©Sportsfile

Sélectionneur : Scot Gemmill
02/01/71
"Nous avons fait beaucoup d'efforts pour arriver jusqu'à cette phase finale et j'ai dit aux joueurs de rentrer tête haute parce que c'était déjà un grand exploit. Il nous a fallu trouver de la force mentale pour nous relever après une lourde défaite (cinq buts à zéro contre la France) lors de la première journée. Les joueurs ont réagi et ils ont progressé, ils se sont montrés beaucoup plus compétitifs dans les deux autres matches. Je n'ai pas à me plaindre et l'important  était que les joueurs profitent de cette expérience pour s'améliorer."

Écosse, analyse de l'équipe

Écosse, analyse de l'équipe

• 4-3-3 avec passage régulier au 4-4-2 avec milieu en losange
• Défense à quatre compacte et disciplinée protégée par un seul milieu récupérateur
• Attaques basées sur des passes longues et directes vers le buteur ou les ailiers
• Bons centres, ouvertures en diagonale, défenseurs latéraux offensifs
• Pressing intense dans l'entrejeu ; courses solo vers l'avant fréquentes après récupération du ballon
• Pas de préférence pour la construction de derrière ; le gardien jouait généralement long
• Joueurs robustes et besogneux avec beaucoup d'engagement et de combativité