UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La Belgique face à un mur

La Belgique voudra mettre fin à l'invincibilité de 524 minutes du gardien de la Croatie lors du premier quart de finale vendredi.

Le Croate Branimir Kalaica à la lutte avec le milieu de l'Espagne Carles Pérez lors de leur rencontre dans le Groupe A
Le Croate Branimir Kalaica à la lutte avec le milieu de l'Espagne Carles Pérez lors de leur rencontre dans le Groupe A ©LAP.bg

Vendredi

Croatie 0-0 Espagne
Croatie 0-0 Espagne

Croatie - Belgique (15 heures HEC, Burgas)
• Dario Bašić a apporté quatre changements à son équipe de Croatie, déjà qualifiée, lors du nul 0-0 face à l'Espagne mardi, lors duquel les Croates ont conservé leur cage inviolée pour le sixième match de suite dans ce Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA 2014/15. Disposant de l'intégralité de son effectif, il a hâte de se mesurer à la "merveilleuse" équipe de Belgique de Bob Browaeys.

• En atteignant les quarts de finale, Browaeys a confié que la Belgique a rempli son objectif initial. "C'était l'objectif pour nous : disputer au moins cinq matches dans le tournoi. Nous sommes très heureux. C'est très important pour la progression de l'équipe. Nous voulons aller à la Coupe du Monde (des Moins de 17 ans de la FIFA) ou en demi-finales, mais l'équipe a besoin de ces matches de haut niveau car elle peut beaucoup apprendre. La Croatie est une équipe très solide. Ce sera une âpre bataille, mais on ne sait jamais comment ça va se passer. Nous nous battrons pour atteindre notre prochain objectif."

Allemagne 4-0 Rép. tchèque
Allemagne 4-0 Rép. tchèque

Allemagne - Espagne (18 heures, Stara Zagora)
• L'Allemagne n'a pas encaissé le moindre but au cours d'une phase de groupes parfaite. Gökhan Gül faisait partie de cette défense héroïque, mais il manquera cette rencontre après s'être blessé à la cheville gauche mardi face à la République tchèque. À l'autre bout du terrain, le capitaine Felix Passlack a montré la voie grâce à ses trois buts.

• "L'Allemagne possède des joueurs impressionnants à chaque poste", a déclaré le sélectionneur de l'Espagne Santi Denia. "Ils ont une équipe complète. L'Allemagne a progressé défensivement mais nous resterons fidèle à notre style et nous chercherons à leur poser des problèmes, à trouver leurs points faibles et à nous procurer des occasions."

Samedi
Angleterre - Russie (16 heures, Burgas) – Eurosport 2
France - Italie (19 heures, Stara Zagora) – Eurosport 1