UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Le Danermark et les cinq valeurs de Frank

Victorieux de la Serbie et amateur de surprises, Thomas Frank a confié à UEFA.com que le Danemark devait continuer à respecter cinq valeurs...

Le Danemark célèbre sa victoire inaugurale contre la Serbie, mardi
Le Danemark célèbre sa victoire inaugurale contre la Serbie, mardi ©Sportsfile

Détendu, heureux et confiant : au lendemain de la victoire 3-2 contre la Serbie, Thomas Frank a plus confiance que jamais en son équipe.

Dans le même groupe que l'organisateur serbe, le tenant du titre anglais et la France, toujours dangereuse, Frank a toujours cru aux chances de son équipe de se qualifier, dans le Groupe A du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA. La victoire acquise mardi confirme cette confiance, avant de retrouver l'Angleterre, vendredi.

"Cette année, nous avons un groupe fantastique. J'ai dit en conférence de presse d'ouverture qu'on pouvait créer la surprise. On ne l'a pas encore fait. La plus grande surprise sera si on joue les demi-finales. Et on les jouera. Cette équipe a un énorme potentiel. Nous avons travaillé très dur pour arriver jusqu'à la phase finale. Maintenant, on peut jouer plus librement, avec un statut d'outsider."

"Le plaisir et la joie sont les éléments principaux de notre philosophie. Il faut sourire, être heureux, montrer qu'on aime le foot. C'est l'une des cinq valeurs que nous défendons dans cette équipe. Il y a également le désir, le respect, la responsabilité et l'esprit d'équipe."

La confiance de Frank se reflète sur ses joueurs. "J'apprécie qu'ils croient autant en eux", ajoute Frank. "Quand on a fixé nos objectifs, les joueurs ont dit qu'ils pensaient obtenir sept points : trois contre la Serbie, un contre l'Angleterre et trois contre la France. J'aime cette réponse ! On sait qu'on peut ne pas gagner contre des équipes meilleures que nous, mais il faut y croire."

Pour beaucoup de joueurs de l'équipe, le match de mardi était le premier devant des caméras de télévision, une étape importante de leur développement professionnel qui tient à cœur à Frank. "On en a beaucoup parlé et on a essayé de les préparer. Je leur ai parlé après le match et ils ont dit qu'ils ne s'attendaient pas à avoir la caméra pointée sur leur visage pendant l'hymne national ! Trois ou quatre d'entre eux ont joué en première division danoise et un (le buteur, Viktor Fischer) joue actuellement pour l'Ajax. C'est une expérience fantastique pour eux."