UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La France et l'Allemagne au complet

La Belgique affrontera une France "au complet", et fera tout pour se qualifier pour sa première finale de Championnat d'Europe M17.

L'Allemagne et la Belgique se sont qualifiées aux tirs au but
L'Allemagne et la Belgique se sont qualifiées aux tirs au but ©Sportsfile

Mardi

Belgique-France (15 heures, HEC, Burgas) – Eurosport 2
• Bob Browaeys a laissé ses joueurs se reposer, samedi, après leur victoire aux tirs au but contre la Croatie, la veille. Le coach et son staff ont passé la soirée à Stara Zagora, où ils ont observé la victoire de la France contre l'Italie (3-0), dans un match qualifié de "vraiment impressionnant" par la délégation des Diables Rouges. "C'est le quart de finale qui s'est soldé par la plus grande marge," a déclaré Browaeys à UEFA.com. "Les autres matches étaient serrés, mais là, nous avons vu une démonstration de la France.

Moments forts : Croatie 1-1 Belgique
Moments forts : Croatie 1-1 Belgique

"Ils pratiquent un football très moderne. Tout ce que les entraîneurs cherchent à mettre en place, on le retrouve dans cette équipe. Ils défendent bien, ils dribblent bien, ils passent bien, ils sont agressifs et disposent d'une condition physique et mentale à toute épreuve. Ils sont complets. Leurs défenseurs peuvent attaquer, et leurs attaquants peuvent défendre. Maintenant, à nous de ne pas changer de style de jeu et de rester fidèles à nos principes."

• Jean-Claude Giuntini a fait tourner son effectif, et bien lui en a pris ; en effet, les Bleuets ont remporté tous leurs matches sans encaisser le moindre but. D'après lui, c'est même cela qui a fait la différence contre l'Italie. "Lors de notre troisième match de groupe, contre la Grèce, j'ai décidé de lancer cinq nouveaux joueurs," a déclaré l'entraîneur qui a déjà battu la Belgique deux fois, en amical, en février (2-0 et 5-0). "Seuls quatre joueurs ont disputé tous les matches (dans leur quasi-intégralité) lors de cette compétition. C'est peut-être pour cela que nous étions plus frais que les Italiens."

Allemagne-Russie (18 heures, Stara Zagora) – Eurosport 1
• L'Allemagne, qui s'apprête à disputer sa quatrième demi-finale M17 en sept ans, est en forme. Après avoir analysé leur victoire aux tirs au but contre l'Espagne, vendredi, les joueurs de Christian Wück ont passé le dimanche après-midi à Nesebar, entre une séance shopping et une visite aux dauphins de la région.

Moments forts : Angleterre 0-1 Russie
Moments forts : Angleterre 0-1 Russie

Samedi, la Russie a battu l'Angleterre, tenante du titre (1-0), mais a perdu Dmitri Pletnev, son ailier droit, sorti après s'être tordu la cheville après 12 minutes de jeu. Le capitaine Georgi Makhatadze a, lui aussi, dû céder sa place au retour des vestiaires. "Ils ont été forcés de faire des changements prématurés, et, de fait, plusieurs de leurs joueurs souffraient de crampes en fin de rencontre. Ils étaient très fatigués," remarque Wück. "Nous avons eu un jour de plus pour nous reposer et récupérer, cela peut faire la différence. Défensivement, ils ont été solides contre l'Angleterre. C'est une belle équipe, avec trois ou quatre joueurs inamovibles, comme le numéro 13 (Yegor Denisov), qui a une excellente conservation de balle."

• Deux objectifs atteints sur trois : voilà ce que retient le coach Mikhail Galaktionov de cette campagne russe de 2013. "Il nous reste à atteindre notre troisième objectif (gagner la compétition), après avoir atteint les deux premiers (sortir de la phase de groupes, et se qualifier pour la Coupe du monde des moins de 17 ans de la FIFA)," a-t-il déclaré. "L'Allemagne, c'est le top du top dans les équipes de jeunes en Europe. Leur système de jeu diffère de l'école russe. Mais il s'agit là d'une demi-finale, et, à ce stade, tout se joue sur des détails."

Barrages pour la Coupe du Monde de la FIFA M17*
Croatie-Italie (16.00, Sozopol)
Espagne-Angleterre (16.00, Sliven)

*L'UEFA s'est vue attribuer six accessits pour ce mondial : quatre d'entre eux reviennent aux demi-finalistes, et les deux derniers seront attribués aux vainqueurs de ces deux matches de barrage, qui opposent les quatre perdants des quarts de finale.