Lerkendal Stadion - Trondheim 09/08/2016 - 20:45HEC (20:45 heure localelocal)

Finale

Real Madrid - Sevilla
3-2
Real Madrid s'impose après prolongation
 

Real Madrid - Sevilla 3-2 - 09/08/2016 - Page du match - Super Coupe de l'UEFA 2016

Le site officiel du football européen

Tout sur Real - Séville

Publié: Lundi, 18 juillet 2016, 16.21HEC
Séville sera la première équipe à disputer la Super Coupe de l'UEFA trois années d'affilée lors de l'édition 2016 qui l'opposera au Real.
Tout sur Real - Séville
Sebastian Cristoforo protège le ballon de Toni Kroos ©Getty Images
 

Dossiers de presse

 
  
Publié: Lundi, 18 juillet 2016, 16.21HEC

Tout sur Real - Séville

Séville sera la première équipe à disputer la Super Coupe de l'UEFA trois années d'affilée lors de l'édition 2016 qui l'opposera au Real.

Quatrième Super Coupe 100 % espagnole après 2006, 2014 et 2015,  toutes avec Séville
Le Real Madrid a battu Séville 2-0 à Cardiff en 2014
Séville est la première équipe à disputer trois éditions de rang
Cristiano Ronaldo a marqué 22 buts contre les Andalous
La Super de l'UEFA se jouera à Trondheim, en Norvège, pour la première fois

Pour la troisième année d’affilée, Séville rencontrera un club espagnol en Super Coupe de l'UEFA, en espérant reproduire l’exploit de 2006 face au FC Barcelona, plutôt que ses défaites contre le Real Madrid en 2015 à Cardiff et contre les Blaugrana l'an dernier à Tbilissi.

Statistiques en Super Coupe de l'UEFA

• Les deux équipes disputent la compétition pour la cinquième fois. Seuls Barcelone (9), l'AC Milan (7) et Liverpool (5) ont fait mieux ou aussi bien.

• Il s'agit de la cinquième Super Coupe de l'UEFA du Real, qui a joué ses trois premières éditions au stade Louis II de Monaco avant de battre Séville à Cardiff en 2014. Bilan : 2 v. 2 d. :
1998 : Real 0-1 Chelsea (Monaco)
2000 : Real 1-2 Galatasaray (a.p., Monaco)
2002 : Real 3-1 Feyenoord (Monaco)
2014 : Real 2-0 Séville (Cardiff)

• Auteur d'un doublé en 2014, Cristiano Ronaldo totalise 22 buts contre Séville, son adversaire favori (en 15 matches contre les Andalous, il a notamment signé cinq triplés).

• Avec les deux buts d'il y a deux ans, Ronaldo n'est plus qu'à une longueur du record de réalisations en Super Coupe de l'UEFA (3) détenu conjointement par huit joueurs, dont Lionel Messi, lui aussi auteur d'un doublé contre Séville, en 2015.

• Ronaldo a marqué 96 buts en compétitions de club de l'UEFA et pourrait donc atteindre la barre des 100 inscrivant quatre buts contre Séville, comme lors du match de Liga remporté 6-2 par le Real le 7 mai 2011.

• Madrid a toujours disputé la Super Coupe de l'UEFA en tant que vainqueur de l'UEFA Champions League. En 1998, le Real a en revanche affronté Chelsea, qui avait remporté la Coupe des vainqueurs de coupes de l'UEFA et pas le tenant de la Coupe UEFA/UEFA Europa League.

Séville a déjà disputé quatre Super Coupes de l’UEFA, toutes en tant que vainqueur de la Coupe UEFA ou de l'UEFA Europa League. Bilan : 1 v. 3 d. :
2006 : Séville 3-0 Barcelone (Monaco)
2007 : Séville 1-3 AC Milan (Monaco)
2014 : Séville 0-2 Real Madrid (Cardiff)
2015 : Séville 4-5 Barcelona (a.p., Tbilissi)

• Séville est le premier club à disputer la Super Coupe trois années de rang.

• En cas de nouvelle défaite, les Andalous égaleraient le triste record de Barcelone (4).

• Il s'agit de la quatrième Super Coupe de l'UEFA 100 % espagnole après celles des 2006, 2014 et 2015.

• Il y avait déjà eu deux affiches 100 % italiennes par le passé : l'AC Milan avait battu la Sampdoria en 1990 avant de perdre contre Parme trois ans plus tard.

• Quelle que soit l'issue du match, il s'agira de la 14e victoire pour un club espagnol (l'Italie est deuxième au palmarès avec neuf trophées). Par ailleurs, la Liga totalise 26 apparitions dans l'épreuve, loin devant l'Angleterre, deuxième (15).

• Si Madrid s'impose, ce sera la première fois que le vainqueur de la C1 remporte le trophée quatre années d'affilée. Le tenant de l'UEFA Champions League a raflé la mise en 1994, 1995 et 1996 tandis que le tenant de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne de l'UEFA a conservé le trophée en 1997, 1998 et 1999.

• Les vainqueurs de la Coupe UEFA l'ont ensuite emporté en 2000 et 2001 avant que le Real Madrid ne mette un terme à cinq années de disette des clubs vainqueurs de l'UEFA Champions League en 2002.

Face-à-face
• Les deux formations se sont rencontrées 177 fois toutes compétitions confondues. Le Real a enregistré 94 victoires, contre 54 pour Séville. Il y a eu 29 nuls.

• En Liga la saison dernière, Séville s'est imposé 3-2 à domicile en novembre mais Madrid a pris sa revanche 4-0 en mars.

• À Séville, le Real subissait sa première défaite en championnat en 2015/16. Sergio Ramos marquait d'un ciseau retourné lors duquel il se blessait, permettant à Ciro Immobile, Éver Banega et Fernando Llorente de répliquer avant que James Rodríguez ne réduise l'écart.

• Karim Benzema, Ronaldo, Gareth Bale et Jesé marquaient au retour.

• Avant la Super Coupe de l'UEFA 2014, les deux clubs s'étaient déjà affrontés en Europe : en quarts de finale de la Coupe des clubs champions 1957/58. Le Real s'imposait 8-0 à l'aller (un record de la compétition en quart, avec un quadruplé d'Alfredo Di Stéfano) avant de concéder un nul 2-2 à Séville.

• Ils se sont également rencontrés en Super Coupe d'Espagne en 2007, Séville s'imposant 1-0 à domicile et 5-3 à Madrid.

Repères

• L'entraîneur du Real Zinédine Zidane a remporté la Super Coupe de l'UEFA face au Feyenoord en 2002.

• Zidane pourrait devenir le cinquième homme à brandir la Super Coupe de l'UEFA en tant qu'entraîneur et joueur après Josep Guardiola, Carlo Ancelotti, Diego Simeone et Luis Enrique (qui ont triomphé à eux quatre lors des cinq dernières années).

• Les deux équipes ont déjà remporté des trophées UEFA aux dépens d'autres équipes espagnoles. Outre la victoire des Merengues face à Séville il y a deux ans à Cardiff, ils ont battu l'Atlético lors des finales de l'UEFA Champions League 2014 et 2016, et l'emportaient lors de la première finale de l'UEFA Champions League entre des clubs représentant la même nation, dominant Valence 3-0 au Stade de France en 2000.

• Séville, lui, a battu le Barça en Super Coupe de l'UEFA 2006 avant de se débarrasser du RCD Espanyol en finale de la Coupe UEFA l'année suivante. Après un nul 2-2 à Hampden Park, à Glasgow, Séville s'imposait 3-1 aux tirs au but.

• En tout, le Real a gagné dix de ses 19 matches contre des équipes espagnoles en Europe, contre cinq nuls et quatre défaites.

•  Séville a remporté sept de ses 18 rencontres européennes face à des adversaires de Liga, contre huit défaites et trois nuls.

• Après avoir perdu contre Barcelone la saison dernière en Super Coupe de l'UEFA, Séville a affronté l'Athletic Club en quarts de finale de l'UEFA Europa League. Les deux équipes l'ont emporté 2-1 à l'extérieur, Séville s'imposant 5-4 aux tirs au but à domicile au retour.

On se connaît ?

• Il s'agira du premier match de compétition de Jorge Sampaoli à la tête de Séville. L'Argentin a paraphé un contrat de deux ans pour remplacer Unai Emery, qui était sur le banc andalou depuis 2013 et a offert au club trois UEFA Europa Leagues consécutives avant de rejoindre le Paris Saint-Germain.

Sergio Ramos a débuté sa carrière à Séville. Il faisait ses débuts en équipe A lors d'un revers 1-0 en Liga sur la pelouse du Deportivo La Corogne en 2004. Ramos a marqué deux fois en 39 matches de l'élite pour le club de sa ville natale avant de partir pour le Real en 2005.

• Après avoir reçu la médaille d'or de la ville de Séville en mai 2014, Ramos a également été honoré sur le terrain du stade Ramón Sánchez Pizjuán lors de la victoire 2-0 de l'Espagne sur la Bolivie en match amical le même mois.

• La nouvelle recrue de Séville Pablo Sarabia a intégré le Real Madrid à 12 ans mais quittait le club sept ans plus tard en 2011 pour rejoindre Getafe après n'avoir disputé qu'un seul match de compétition pour l'équipe première, face à Auxerre en UEFA Champions League en décembre 2010, remplaçant Ronaldo à la 72e minute.

• Le gardien de but de Séville David Soria est également passé par le centre de formation du Real Madrid.

Leur été

Madrid
• Arrivée : Álvaro Morata (Juventus)

• Départs : Denis Cheryshev (Villarreal), Álvaro Arbeloa (libéré), Borja Mayoral (Wolfsburg, prêt), Jesé (Paris)

UEFA EURO 2016
• Ronaldo et Pepe figuraient tous deux dans l'équipe du Portugal victorieuse tandis que Toni Kroos (Allemagne) et Bale (Pays de Galles) ont atteint les demi-finales.

• Ronaldo et Pepe pourraient devenir les premiers joueurs à remporter la C1, le Championnat d'Europe de l'UEFA et la Super Coupe de l'UEFA la même année.

• Roberto Carlos a réalisé l'unique triplé C1-Coupe du Monde de la FIFA-Super Coupe de l'UEFA avec le Real en 2002.

• La nouvelle recrue Morata évoluait aux côtés de Lucas Vázquez et Ramos dans le groupe de l'Espagne qui a laissé filer son titre au stade des 8es de finale, lors desquels la Croatie de Mateo Kovačić tombait face au Portugal (Kovačić jouait lors de la victoire 2-1 sur l'Espagne en phase de groupes).

Séville
• Arrivées : Hiroshi Kiyotake (Hanovre), Pablo Sarabia (Getafe), Matías Kranevitter (Atlético Madrid, prêt), Joaquín Correa (Sampdoria), Ganso (São Paulo), Franco Vázquez (Palerme), Luciano Vietto (Atlético, prêt) Wissam Ben Yedder (Toulouse), Luciano Vietto (Atlético Madrid, loan), Wissam Ben Yedder (Toulouse)

• Départs : José Antonio Reyes (Espanyol), Diogo Figueiras (Olympiacos), Luismi (Valladolid), Éver Banega (Internazionale Milano), Grzegorz Krychowiak (Paris Saint-Germain), Kévin Gameiro (Atlético), Coke (Schalke)

UEFA EURO 2016
• Adil Rami a disputé quatre rencontres lors du parcours de la France jusqu'en finale, perdant sa place après les 8es de finale en raison d'une suspension, Deschamps lui préférant par la suite Samuel Umtiti.

• Le gardien de but Sergio Rico n'a pas disputé la moindre minute pour l'Espagne tandis que Yevhen Konoplyanka a quitté la compétition dès la phase de groupes avec l'Ukraine.

Trondheim 2016

• Stade dans lequel de sont disputés de nombreux matches d'UEFA Champions le Lerkendal Stadion de Trondheim organisera sa première finale de clubs de l'UEFA, devenant la première enceinte de Norvège à le faire.

• L'Ullevaal Stadion d'Oslo a accueilli les finales des Championnats d'Europe féminins de l'UEFA 1987 et 1997.

• Le Real Madrid s'est imposé 2-0 ici face à Rosenborg lors de la deuxième phase de groupes de l'UEFA Champions League 2005/06, Sergio Ramos étant alors titulaire.

• La Maison-Blanche s'est également imposée 1-0 au même stade en 1999/2000 mais s'est inclinée 2-0 à Rosenborg lors de la phase de groupes 1997/98.

• Il s'agit du premier match en compétition de Séville dans ce stade.

Mis à jour le: 23/05/17 11.31HEC

http://fr.uefa.com/uefasupercup/season=2016/matches/round=2000778/match=2019261/prematch/background/index.html#rmasev+stats