Mourinho : "Je considère le Real pour ce qu'il est"

Determiné à rendre justice à l'histoire de Manchester United, José Mourinho s'est confié à UEFA.com avant la Super Coupe de l'UEFA à Skopje.

José Mourinho débute sa seconde saison sur le banc de Manchester United
José Mourinho débute sa seconde saison sur le banc de Manchester United ©Getty Images

José Mourinho est déterminé à ce que Manchester United soit géant sur le terrain ainsi qu'en termes d'histoire tandis que le club anglais s'apprête à défier le Real Madrid en Super Coupe de l'UEFA.

Êtes-vous impatient de disputer la Super Coupe de l'UEFA ?
José Mourinho :
C'est une opportunité fantastique de jouer contre la meilleure équipe d'Europe. C'est une chose de le faire lors de matches amicaux aux États-Unis, mais c'en est une autre de les affronter quand ils sont à leur meilleur niveau et complètement motivés.

Regardez le triomphe de Manchester United en Europa League
Regardez le triomphe de Manchester United en Europa League

Nos joueurs n'ont pas beaucoup d'expérience des grands matches européens. C'est un nouveau Manchester United, une nouvelle génération de joueurs. La saison dernière, c'était l'Europa League, qui était également vraiment importante pour nous en termes d'expérience, mais nous retrouvons cette fois la Champions League et la Super Coupe de l'UEFA face à la meilleure équipe d'Europe, donc c'est une superbe opportunité.

Vous n'avez jamais remporté la Super Coupe de l'UEFA en tant qu'entraîneur. Quel serait l'impact d'une victoire ?
Mourinho :
Chaque fois que j'ai participé à la Super Coupe de l'UEFA, c'était en tant que vainqueur de l'Europa League. Quand j'ai gagné la Champions League avec Porto, j'ai quitté Porto. Quand j'ai gagné la Champions League avec l'Inter, j'ai quitté l'Inter. Donc je n'ai jamais participé à la Super Coupe de l'UEFA avec l'équipe la plus forte. C'est la même chose cette fois : je dirige Manchester United qui va affronter le Real Madrid, vainqueur de la Champions League. Espérons que nous gagnerons cette fois.

Regardez de super buts entre le Real Madrid et United
Regardez de super buts entre le Real Madrid et United

Avez-vous hâte de défier votre ancienne équipe ?
Mourinho :
Je ne la vois pas comme mon ancienne équipe. Cela m'est arrivé à de nombreuses reprises. J'ai quitté Porto et deux mois plus tard, je les affrontais en Champions League. J'ai quitté Chelsea et quelques mois plus tard, je les affrontais avec Manchester United. Je n'aborde jamais ce genre de rencontres comme un match contre mon ancien club, absolument pas. Je considère juste le Real Madrid pour ce qu'il est : un grand club, champion d'Europe, et c'est une grande motivation pour nous de les affronter.

Quels sont vos objectifs et ambitions en UEFA Champions League cette saison ?
Mourinho :
Nous sommes nouveaux dans la compétition. Il est absolument exact que Manchester United est l'un des trois plus grands clubs de football au monde, cela ne fait pas de doute. Le club est une chose, mais les références d'une équipe à l'approche d'une compétition en sont une autre. Actuellement, nous ne comparons pas notre potentiel aux plus grands clubs d'Europe. Donc nous allons y aller étape par étape et rester humbles. La première étape, c'est d'essayer de terminer parmi les trois premiers. Si nous y parvenons, nous essaierons de terminer parmi les deux premiers. Puis quand on est au tirage au sort des 8es de finale de la Champions League, tout peut se produire.

L'UEFA Champions League va faire son retour à Old Trafford
L'UEFA Champions League va faire son retour à Old Trafford©Getty Images

En quoi est-ce important de ramener l'UEFA Champions League à Old Trafford ?
Mourinho :
Le club sera toujours un géant… mais notre travail consiste à essayer de ramener le football à cette stature. C'est actuellement quelque chose de difficile : avant, les géants étaient les clubs puissants économiquement, et maintenant il y a de petits clubs en termes de prestige et d'histoire qui sont des géants économiquement. Cela change absolument tout. Je veux que l'équipe soit au même niveau que l'histoire du club, c'est quelque chose que j'ai eu la chance de vivre dans chaque club : j'avais le même genre de sentiment à l'Inter et au Real Madrid.

Haut