Cette fois, Coke et Reyes la veulent

Coke et José Antonio Reyes s'expriment avant la Super Coupe de l'UEFA à Tbilissi. Pour eux, leur équipe de Séville à ses chances.

José Antonio Reyes et Coke en conférence de presse avant le match
José Antonio Reyes et Coke en conférence de presse avant le match ©Getty Images

Coke, Séville, défenseur
L'année dernière, nous avons perdu (en Super Coupe) contre Madrid et c'était mérité. Mais je ne vois pas vraiment de lien entre ce match-là et celui que nous allons disputer et je pense que tout le monde devrait respecter notre équipe. C'est notre deuxième Super Coupe en deux ans. Notre entraîneur donne toujours beaucoup d'intérêt sur ces matches historiques, comme les finales européennes.

Séville arrive toujours à donner le meilleur dans ces grandes confrontations contre les plus grandes équipes d'Europe. Espérons qu'à la 50e minute le public sera derrière nous en raison du beau jeu que nous développerons.

J'ai joué dans l'axe par le passé. Si l'entraîneur décide de vous donner un poste, alors il faut obéir. Je peux jouer également sur un côté, n'importe où, surtout s'il y a un trophée à la clé.

José Antonio Reyes, Séville, milieu
L'année dernière, nous aurions pu remporter ce titre, mais il nous a échappé. Nous ne sommes pas ici en tant qu'outsiders. C'est une finale à jouer et nous sommes là pour prendre du plaisir, sans idée de revanche. C'est un grand match à jouer et nous voulons le gagner.

Il y a toujours des joueurs qui nous quittent (comme Carlos Bacca) et des joueurs qui arrivent. C'est toujours plus ou moins pareil. L'important c'est de rester uni dans la cohésion d'une équipe. Des inquiétudes ont été mises en avant l'année dernière lorsque nous avons perdu des joueurs comme Ivan (Rakitić). Mais l'important c'est que nous soyons en mesure de surmonter toutes les circonstances possibles et que nous soyons à notre meilleur niveau.

Haut