Guide d'Istanbul

  • Inauguré en 2016, le Beşiktaş Park accueille sa première finale majeure d'une compétition de l'UEFA
  • Plus grande ville de Turquie, Istanbul s'étend entre Europe et Asie
  • Istanbul est un mélange de cultures, cuisine et architecture
  • La ville est celle de Galatasaray, Fenerbahçe et Beşiktaş
  • Faites en sorte d'arriver affamés, la nouriture est vraiment particulière

ISTANBUL, C'EST...

• La plus grande ville de Turquie avec une population dépassant les 15 millions d'habitants.
• L'ancienne capitale de l'Empire Romain d'Orient et de l'Empire Ottoman.
• Une destination touristique de premier plan disposant d'un riche héritage culturel, où l'Europe rencontre l'Asie.
• L'hôte de sa troisième finale européenne de clubs après l'UEFA Champions League 2005 et la Coupe UEFA 2009.
• Jumelée avec Rio de Janeiro, Berlin, Saint-Pétersbourg, Barcelone, Cologne, Venise, Shanghai, Bangkok, Mexico et Houston.

OÙ EST-CE ?

©iStock

Au nord-ouest de la Turquie, Istanbul est à cheval sur le détroit du Bosphore qui fait communiquer la mer Noire et la mer de Marmara. La ville s'étend sur deux continents : Europe et Asie, cette connexion faisant d'Istanbul un centre économique, culturel et logistique.

STADE

• Inauguré en 2016, le Beşiktaş Park accueille sa première finale européenne majeure.
• Construit sur le site de l'ancien Stade İnönü utilisé entre 1947 et 2013.
• Le Beşiktaş Park est situé sur un emplacement unique, à proximité de la rive nord du Bosphore et en face du célèbre Palais de Dolmabahçe, à côté de sa tour de l'Horloge et de sa mosquée. Sa conception d'inspiration classique lui permet de s'accorder avec les bâtiments historiques situés à proximité.
• Le stade est le siège du plus vieux club de sport de Turquie, le Beşiktaş JK. Il a accueilli la finale du Championnat d'Europe pour amputés 2017 devant 40 000 spectateurs, ainsi que de nombreuses rencontres d'UEFA Champions League et d'UEFA Europa League.
• Le stade est situé à un kilomètre seulement – soit 15 minutes de marche – du quartier le plus vivant de la ville : Besiktas.

COMMENT S'Y RENDRE

©Getty Images

En avion : La ville est desservie par deux aéroports, celui d'Istanbul et celui de Sabiha Gökçen, situés respectivement dans la partie européenne et asiatique. L'aéroport d'Istanbul, inauguré en octobre 2018, est prévu pour devenir le plus grand du monde avec 350 destinations couvertes et plus de 250 compagnies. Istanbul est à trois heures d'avion de 120 destinations. Les deux aéroports sont situés à 45 kilomètres du centre-ville.

Par la route : Il est possible de se rendre en Turquie en traversant la Bulgarie ou la Grèce, ou via l'Italie en prenant un ferry. Si vous souhaitez voyager en car, il existe des trajets réguliers entre la Turquie et les principales villes européennes ainsi que de nombreuses cités du Moyen-Orient.

Par le train : Une liaison régulière entre Sofia et Istanbul relie la Turquie au reste de l'Europe par la voie ferrée. Entre le 7 juin et le 7 octobre, le service s'étend jusqu'à Bucarest.

SE DÉPLACER

À pied : Marcher dans Istanbul vous permettra non seulement d'explorer la ville mais surtout d'éviter son célèbre trafic. Il est conseillé de se rendre au stade depuis la place Taksim à pied.

Transports en commun : Beşiktaş Park est relié au centre d'Istanbul par un riche réseau de tramways et de bus. Prenez la ligne M2 du métro puis le funiculaire afin d'atteindre Kabataş, d'où, en cinq minutes de marche, vous serez au stade.

©iStock

Taxi: Vous pouvez prendre un taxi via une application ou depuis une station. Vous pouvez aussi en prendre un dans la rue, mais après avoir accepté le tarif en avance. Le prix minimum d'un trajet est de 10 TL (environ 1,50€).

HÉBERGEMENT

Istanbul accueille toute sorte d'hébergements pour convenir à ses visiteurs, de l'hôtel cinq étoiles jusqu'au plus petit budget.

À VOIR

Culture: Explorez la péninsule historique qui accueille les sites les plus célèbres : la basilique Sainte-Sophie, le Palais de Topkapı, la Mosquée Bleue, le marché égyptien, la Grand bazar.

Ambiance : Une croisière en bateau sur le Bosphore est recommandée, si possible, choisissez la version longue, qui dure deux heures et demi et vous emmenera jusqu'à la Mer Noire. Autour de la place Taksim, visitez la rue İstiklal et rendez-vous jusqu'à la tour Galata pour profiter d'une vue panoramique.

Nature : Une marche le long du Bosphore sur la rive européenne est à faire, de même qu'une promenade dans la forêt de Belgrade - même s'il y a beaucoup de monde les week-ends.

MANGER ET BOIRE

©iStock

 Une règle de base : suivez un régime strict avant de vous rendre à Istanbul car vous allez inévitablement prendre du poids au moment où vous ferez connaissance avec la cuisine traditionnelle turque.

Les kebabs Döner et Adana sont les piliers de la cuisine turque, alors que les soupes aux lentilles et à l'ézogéline se doivent d'être aussi testées, de même que les équivalents turcs des pizzas, notamment le lahmacun et le pide. Baklava et kadayı sont les desserts froids favoris, si vous préferez quelque chose de chaud, tournez-vous vers künefe ou katmer.

Si vous cherchez une boisson non alcoolisée, l'ayran, une boisson rafraîchissante au yaourt salé est l'un des produits favori des habitants. Cependant, si vous avez commandé du meze (accompagné de petits plats), envisagez de l'accompagner de raki, un spiritueux à base d'anis, ou d'une bière locale. Tout le monde boit du thé – jamais avec du lait – alors que le café turc est idéal pour prendre un verre tout en explorant cette ville trépidante.

FOOTBALL À ISTANBUL

La Süper Lig turque a traditionnellement été dominée par les trois grands clubs de la ville : Galatasaray, Fenerbahçe et Beşiktaş. Le titre 2017/18 était le 21e de Galatasaray, alors que depuis la création du championnat en 1959, Fenerbahçe en a décroché 19, contre 15 pour Beşiktaş. Manchester United, Barcelone, Milan, Chelsea, Inter, Real Madrid et Juventus ont tous été vaincus à Istanbul.

SORTIR DE LA VILLE

©iStock

Pour échapper au tumulte de la ville, rien ne vaut une expédition sur l'île des Princes.

Pour ceux qui recherchent le calme et l'air frais à l'écart de la ville, envisagez un voyage à Agva – un village de la côte à environ une centaine de kilomètres du centre d'Istanbul.

PARLEZ TURC

Les natifs de Turquie savent à quel point il peut être difficile pour les visiteurs étrangers de parler leur langue. Voici quelques phrases pour vous aider à faire impression :

Bonjour – Merhaba
Comment allez-vous ? – Nasılsınız? (poli)
Comment allez-vous ? – Nasılsın? (familier)
S'il vous plait – Lütfen
Merci  – Teşekkürler (te-shek-cure-ler)
Au revoir– Hoşça kalın (hosh-cha-kalın) (poli)
Au revoir – Hoşça kal (hosh-cha-kal) (familier)
Combien ? – Ne kadar?

LIENS UTILES

Turkey Home, guide touristique officiel : hometurkey.com/en
Office du tourisme turc : goturkeytourism.com
Aéroport d'Istanbul : igairport.com/en
Aéroport de Sabiha Gökçen : sabihagokcen.aero/homepage
Lonely Planet: lonelyplanet.fr/destinations/europe/turquie/istanbul
Wikipedia: fr.wikipedia.org/wiki/Istanbul
Fédération turque de football (TFF): www.tff.org

Haut