Eriksson honoré d'arbitrer la Super Coupe

Après avoir arbitré des demi-finales d'UEFA Champions League et d'UEFA Europa League, Jonas Eriksson va officier lors de la Super Coupe de l'UEFA.

Jonas Eriksson va arbitrer la Super Coupe de l'UEFA 2013
©Getty Images

Après avoir arbitré des demi-finales d'UEFA Champions League et d'UEFA Europa League, Jonas Eriksson est le choix idéal pour officier lors de la Super Coupe de l'UEFA entre le FC Bayern München et le Chelsea FC, vendredi soir. Le sifflet suédois répond aux questions d'UEFA.com.

UEFA.com : Jonas Eriksson, on imagine que vous attendez avec impatience d'arbitrer la Super Coupe de l'UEFA ?

Jonas Eriksson : Oh que oui ! J'arbitre depuis l'âge de 14 ou 15 ans et, à cet âge-là, je rêvais évidemment d'arbitrer une grande finale - et c'en est une.

UEFA.com : Vous avez déjà arbitré des matches importants dans votre carrière. À quelle rang placez-vous la Super Coupe de l'UEFA ?

Eriksson : Une finale est une finale, où un vainqueur sera désigné. Être nommé pour ce genre de rencontre n'est pas anodin. J'essaie de ne pas classer les matches selon leur importance mais je suis ravi que l'UEFA m'ait accordé sa confiance pour cette rencontre.

UEFA.com : Qu'est-ce qui vous a donné envie de devenir arbitre ?

Eriksson : Je trouvais que la plupart des arbitres n'avait pas des qualités de communication assez prononcées quand j'étais joueur, peu étaient capables d'expliquer leurs décisions. Souvent, ils n'avaient pas la condition physique requise pour être au plus près de l'action. Le niveau de l'arbitrage n'était pas bon quand je jouais et j'avais l'impression que je pouvais faire mieux. On m'a proposé de faire un stage et de me lancer, et j'ai dit "banco".

Haut