UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Guardiola : "12 sur 15, c'est impensable"

Les réactions des entraîneurs Josep Guardiola et Vítor Pereira après la victoire 2-0 de Barcelone sur Porto en Super Coupe de l'UEFA.

Guardiola : "12 sur 15, c'est impensable"
Guardiola : "12 sur 15, c'est impensable" ©uefa.com 1998-2011. All rights reserved.

Les réactions des entraîneurs Josep Guardiolaet Vítor Pereira après la victoire 2-0 du FC Barcelona face au FC Porto en Super Coupe de l'UEFA, au stade Louis II, sur des buts de l'inévitable Lionel Messi et de son compère retrouvé, Cesc Fàbregas.

Josep Guardiola, entraîneur du Barça
On est très très heureux. Pas seulement parce qu'on a eu 12 trophées, ce qui est génial, mais aussi parce que celui-ci était très difficile. Douze sur 15, c'est presque inimaginable, mais ça montre la qualité de ces joueurs. Je ne me lasse jamais de les féliciter. Après la Supercoupe d'Espagne, je me suis demandé : "Seront-ils compétitifs ? Auront-ils envie de jouer ?" Compte tenu du moment de l'année, ils ont été largement à la hauteur, les joueurs étaient présents les uns pour les autres.

On sait tous qui est Leo. Même s'il s'est peu entraîné cet été, il a montré qu'il pouvait être décisif. Pour gagner autant de titres depuis trois ans, il faut beaucoup de choses, et l'une d'entre elles est un joueur qui peut tirer tout le monde vers le haut. On a Leo, et associé aux autres, l'équipe est incroyable.

On a joué un excellent match vu les conditions. De nombreux facteurs affectent une finale, et les finales comme celle de Wembley sont rares. Mes joueurs sont fiables, ils ont vécu cette situation à de nombreuses reprises, et leur confiance vient avec le temps.

On a une génération de jeunes joueurs qui a très envie de gagner et qui m'impressionne par leur manière d'aller de l'avant. Gagner 12 titres sur 15, avec une moyenne de quatre par an, c'est trop, c'est impensable ! C'est seulement parce que le FC Barcelona a une génération de joueurs qui rend ces choses possibles et parce que de nombreuses personnes y contribuent.

Vítor Pereira, entraîneur de Porto
J'espère que vous avez apprécié ce bon match, que vous avez aimé la prestation de notre équipe et notre attitude. Aujourd'hui, j'ai vu deux équipes qui se respectaient et qui voulaient toutes les deux gagner. Naturellement, dans un match si intense, qui demande autant de concentration, il y a parfois un moment qui mène au but. C'est dommage que n'ayons pas su profiter des erreurs que nous avons obligé le Barça à commettre.

Je suis un grand fan du Barça. C'est une équipe d'une grande qualité qui joue de manière attrayante. C'est le football que j'aime regarder, qui me scotche à ma télé. Aujourd'hui, on a une équipe de Porto qui aime garder le ballon, presser haut et qui n'a pas peur de ses adversaires. On n'abandonne jamais et on a prévenu tout le monde qu'on ne viendrait pas pour voir le Barça jouer, mais pour jouer notre match.

Nous avons causé de gros problèmes au Barça, et on a été à la hauteur pour défendre et les obliger à faire des erreurs. C'est déjà dur à 11 contre 11 avec Barcelone, mais avec deux joueurs de moins, ça devient très très compliqué.

Je suis satisfait de notre prestation, la seule chose qui me déplaît, c'est le résultat. À la fin du match, les émotions étaient vives, mais (Guardiola) est venu me féliciter pour notre belle prestation et m'a souhaité bonne chance pour la saison, en me disant de gagner tous les matches qui attendent Porto.