UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ramos : "On les a empêchés de jouer"

L'entraîneur de Séville, félicite son équipe pour la victoire 3-0 en Super Coupe face au Barça. Son homologue Frank Rijkaard est déçu par l'ampleur du score.

Juande Ramos, entraîneur de Séville
Nous sommes très contents du résultat, mais également de la manière. Nous avons maintenant gagné deux finales européennes par de larges scores. C'est très bon pour la confiance et très encourageant. Tout s'est passé selon nos plans. Nos joueurs ont bien défendu en un contre un en maintenant la même intensité pendant toute la rencontre, alors que Barcelone a fléchi après la pause. En tant qu'entraîneur de Séville, je suis très content de mon équipe : les joueurs se donnent toujours à fond. Tout le monde sait que le Barça est implacable quand il est au mieux de sa forme. On les a empêchés de jouer. On ne les a pas laissés se créer une seule occasion. Dans le football, ce qui compte, c'est le présent et le futur : on ne peut pas se permettre de regarder en arrière. Séville est un club centenaire, mais ce qui m'intéresse, c'est de penser au futur et d'aller de l'avant avec l'équipe. Il nous reste 38 rencontres dans le championnat espagnol et nous devrons bien jouer tous ces matches pour remporter le titre.

Frank Rijkaard, entraîneur de Barcelone
Un résultat décevant contre une équipe de Séville bien organisée. Le deuxième but nous a tués. Ils nous ont imposé leur jeu. Leur victoire est méritée. Ils ont mieux joué, mieux taclé et furent solides. Il nous a manqué du peps. Nous avons eu nos périodes de maîtrise mais pas assez d'occasions, eux en ont eu. C'est ce qui est décevant. Ce n'était pas notre soir mais cela ne remet rien en cause. Perdre, cela arrive. L'écart est plus surprenant. Il nous reste du travail pour revenir à notre niveau. On peut le faire grâce à notre mental et à notre travail.