UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ramos : "Pas à rougir"

L'entraîneur de Séville était déçu de n'avoir pu dédier une victoire à Antonio Puerta mais a apprécié la prestation de ses joueurs, face au Milan.

Juande Ramos a perdu la Super Coupe vendredi mais plus que cela mardi
Juande Ramos a perdu la Super Coupe vendredi mais plus que cela mardi ©Getty Images

L'entraîneur du Sevilla FC Juande Ramos était déçu de n'avoir pu dédier une victoire à Antonio Puerta mais a apprécié la prestation de ses joueurs, face à l'AC Milan, vainqueur de la Super Coupe de l'UEFA, vendredi à Monaco (3-1).

Juande Ramos, entraîneur de Séville
La deuxième période était de trop pour nous. Dans la première, voire dans la première heure, nous avons tenu. Leur deuxième but (par Marek Jankulovski) était une superbe frappe. Il leur a fait gagner le match. Perdre une finale contre une équipe comme Milan ne doit pas nous faire rougir. Nous voulions gagner pour dédier la victoire à Antonio (Puerta). Mais au moins, nous avons bien joué. Nous avons beaucoup couru à la fin du match. J'espère que cela n'aura pas de conséquence sur le match de lundi (3e tour de qualification retour de l'UEFA Champions League face à l'AEK Athens FC). J'espère que nous allons l'emporter et atteindre le phase de groupes. Cette Super Coupe, nous n'avons pas pu la préparer. Nous n'avions pas étudié Milan, sauf à faire confiance à notre connaissance de ses joueurs d'exception.

Carlo Ancelotti, entraîneur de Milan
Ce qui est arrivé ces derniers jours avec le décès de Puerta a engendré une atmosphère particulière. Séville était bien plus affecté que nous par cette tragédie mais a bien joué la première mi-temps alors que nous étions un peu fatigués. Mais nous sommes revenus et avons joué beaucoup mieux en seconde période. Nous nous étions bien préparés, l’équipe était soudée et nous sommes restés calmes alors que nous étions menés. (Filippo) Inzaghi vit pour ce genre de match. C’est la première fois qu’il était titulaire en Super Coupe et il était vraiment prêt. Les joueurs étaient trop hésitants au début. Je pense que dans les matches européens, c’est le spectacle qui compte. Les gens viennent pour voir du spectacle. C’est une tendance nouvelle bien déterminée, nous la constatons à chaque rencontre et c’est ce que nous voulons faire du football italien. (Ronaldo) se remet d’une blessure. Il est presque prêt et sera aligné au cours du prochain match.