UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Neville espère impressionner avec MU

Tirant les leçons de la dernière du Manchester United FC à Monaco, Gary Neville déclare que les Red Devils n'auront "aucune excuse" en cas d'échec face au Zenit en Super Coupe de l'UEFA.

Gary Neville (Manchester United) a été gêné par une blessure à la cheville
Gary Neville (Manchester United) a été gêné par une blessure à la cheville ©Getty Images

Une victoire incroyable
En 1999, Manchester était arrivé en Principauté auréolé de son titre de champion d'Europe acquis aux dépens du FC Bayern München dans des circonstances incroyables au Camp Nou. Malgré la sélection des pairs de Neville et de Paul Scholes pour affronter la S.S. Lazio – dernier lauréat de la Coupe des vainqueurs de coupe de l'UEFA invité à l'événement – Sir Alex Ferguson avait mis au repos Ryan Giggs et Dwight Yorke et fait entrer trois jeunes remplaçants en deuxième mi-temps. Le manque d'expérience allait parler, le Chilien Marcelo Salas inscrivant l'unique but de la rencontre, une victoire célébrée outrageusement par les joueurs de la Lazio et qui allait contrarier le manager des Red Devils qui se jurait de ne plus reproduire pareille erreur.

Un trophée motivant
Neville, qui pourrait porter le brassard de capitaine contre le Zenit après avoir récupéré d'une blessure à la cheville, a déclaré : "J'ai joué ce fameux match d'il y a neuf ans et, avant le coup d'envoi, nous n'avons probablement pas réalisé son importance. Nous avions des matches de championnat le mardi précédent et le lundi suivant, qui étaient notre priorité, mais ce n'est pas le cas cette fois-ci, nous n'avons donc aucune excuse. Nous devons jouer pour gagner. C'est un trophée motivant, car beaucoup d'entre nous ne l'ont jamais gagné".

Vainqueur rescapé
Giggs est le seul joueur des deux équipes à avoir déjà brandi la Super Coupe, ayant joué 20 minutes lors de la victoire de Manchester contre le FK Crvena Zvezda en 1991. Neville pense qu'une victoire vendredi soir pourrait motiver les siens à reproduire la belle campagne européenne de l'an dernier, les Red Devils étant le premier vainqueur de l'UEFA Champions League à essayer de conserver son titre. "C'est un énorme défi que de remporter la compétition chaque saison, mais la composition de l'équipe et les joueurs que nous avons nous font que nous sommes imprévisibles en attaque", a déclaré le défenseur mancunien.

Consistance
"Pour moi, au vu de la saison dernière, c'était la seule différence : nous avions tant de joueurs capables de modifier le cours des matches devant", a ajouté l'arrière droit. "Nous avons une jeune équipe et il n'y a pas de raison de ne pas y arriver. Le fait de gagner le championnat et la Ligue des champions nous propulse dans des compétitions comme celle-là et nous en attendons beaucoup. Notre intention est toujours de gagner et pour y parvenir, nous devons bien jouer collectivement. Nous avons fait preuve de consistance sur ce plan ces deux dernières saisons et il nous faut continuer cette année. Si nous restons performants, il n'y a aucune raison de ne pas réussir."