UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Ranieri de retour à Valence

La première rencontre de Claudio Ranieri à la tête de Valence sera la Super Coupe de l'UEFA contre Porto, vendredi à Monaco.

La Super Coupe de l'UEFA approche.  uefa.com revient sur le recrutement du club vainqueur de la Coupe UEFA, le Valencia CF.

Cet été, Valence, champion d'Espagne, a vécu un grand chamboulement en voyant Rafael Benítez quitter le club pour rejoindre le Liverpool FC après trois saisons fructueuses passées au club. Ainsi, son départ a facilité le retour de son prédécesseur à Mestalla, Claudio Ranieri, qui sera l'entraîneur de Valence pour la deuxième fois de sa carrière.

Père fondateur
On entend souvent dire que l'Italien, 52 ans, qui avait dirigé Valence de 1997 à 1999, est l'entraîneur qui a posé les bases permettant à son successeur direct, Héctor Cúper, de mener Valence en finale de l'UEFA Champions League en 2000 et 2001.

Quelque chose à prouver
Alors qu'il se prépare à affronter le FC Porto en Super Coupe de l'UEFA au stade Louis II à Monaco, Ranieri a sans aucun doute quelque chose à prouver. Bien qu'il ait remporté plusieurs coupes nationales, il n'est jamais parvenu à empocher un seul titre de champion d'Italie, d'Espagne ou d'Angleterre. Et la manière dont il a été traité à l'annonce de son départ du Chelsea FC a dû lui laisser un goût amer.

"De retour chez moi"
De retour dans le club de son cœur, Ranieri espère que son heure est arrivée. "Je suis de retour chez moi, mon cœur n'a jamais quitté ce club", a-t-il affirmé. "J'ai partagé sa douleur en Champions League et sa joie en Coupe UEFA. Je suis satisfait de l'équipe que 'Rafa' m'a laissé. Je connais beaucoup de joueurs qui étaient déjà là quand j'étais entraîneur. Je promets de donner tout ce que je peux pour maintenir l'équipe au top".

Quatuor italien
L'entraîneur italien a amené quatre de ses compatriotes pour renforcer l'équipe : l'ancien avant-centre de la Juventus, Marco Di Vaio, les deux partenaires de la S.S. Lazio, Bernardo Corradi et Stefano Fiore, ainsi que l'international Espoirs, Emiliano Moretti. Il faut aussi compter l'arrivée du défenseur international portugais, Marco Caneira et du gardien de but de l'équipe de France Espoirs, Ludovic Butelle.

Cañizares reste
De plus, il semble que le club ait réussi à conserver les éléments indispensables aux succès de la saison 2003/04. Le gardien de but Santiago Cañizares, qui n'a encaissé que 25 buts en 37 matches de championnat la saison dernière, a fait mourir les rumeurs de son départ en signant un nouveau contrat de deux ans, tandis que le défenseur Roberto Ayala reste au club, bien qu'il ait été contacté par une ribambelle de grands clubs européens.

Mista satisfait
Statu quo aussi pour le meilleur buteur de la saison dernière, Mista, qui semble se satisfaire du retour de Ranieri. "Le patron a une excellente approche et il est très enthousiaste en ce qui concerne la nouvelle saison", a-t-il dit. "On espère tous que l'équipe continuera sur sa bonne lancée et remportera de nombreuses victoires".

Occasion rêvée
Après avoir conquis le championnat espagnol la saison dernière et être arrivé si près du trophée de Champions League par le passé, il ne fait aucun doute que la plus grande priorité de Valence sera de remporter un titre européen cette saison. Et Ranieri voit en la Super Coupe contre le champion d'Europe en titre, le FC Porto, l'occasion rêvée pour démarrer la saison sur une bonne note.