Une paire d'as à Monte-Carlo

Liverpool et le CSKA Moscou ne se défausseront pas, vendredi soir au stade Louis II, pour la Super Coupe de l'UEFA.

Liverpool FC et le CSKA Moskva ne se défausseront pas, vendredi soir au stade Louis II, pour la Super Coupe de l'UEFA.

Première rencontre significative
Le match opposant les vainqueurs de l'UEFA Champions League et de la Coupe UEFA est la première grande opposition de la saison, entre deux clubs en quête de nouveaux succès. L'année dernière, le FC Porto et le Valencia CF, dirigés par un nouvel entraîneur, n'avaient pas encore repris leur championnat et se présentaient sous une forme expérimentale.

Une saison déjà lancée
La donne est différente cette saison : Liverpool a déjà disputé deux rencontres en Premiership (un nul et une victoire) et a dû passer par trois tours qualificatif pour atteindre la phase de groupes de la Champions League. Cet exercice de style lui avait été imposé en compensation de l'autorisation qui lui avait été accordée de défendre son titre, malgré sa cinquième place dans le championnat anglais.

Le CSKA bien placé
De son côté, le CSKA, premier club russe à remporter une Coupe d'Europe, est au milieu de sa saison. Les hommes de Valeri Gazzaev sont deuxièmes de leur championnat après 21 journées, et possèdent sept points de retard sur le FC Lokomotiv Moskva, après avoir concédé le match nul dimanche dernier à domicile face au FC Zenit St. Petersburg, lui aussi deuxième, sur un penalty de Sergei Ignashevich.

"Très forts"
Le capitaine du CSKA est désormais tourné vers Monaco. "Nous savons que leurs joueurs sont très forts, parce qu'ils ont remporté la Champions League", déclare-t-il. "Mais nous ne pensons pas à chaque joueur individuellement. Nous nous soucions uniquement de nous-mêmes."

Benítez compte sur Cissé
Le manager anglais Rafael Benítez reste sur une victoire, samedi dernier, face au Sunderland AFC (1-0). Il attend beaucoup de Djibril Cissé, que la rumeur annonce de retour en France. "C'est simple", annonce-t-il, "je veux le voir marquer beaucoup de buts à Monaco." L'entraîneur restait très discret sur le possible retour de Michael Owen. "Peut-être que (Vanderlei) Luxemburgo (l'entraîneur du Real Madrid CF) en sait plus que moi", ironise-t-il.

Gerrard dans l'attente
"La Super Coupe est une opportunité de remporter un trophée supplémentaire. Lorsque vous jouez contre de bonnes équipes, vous devez donner le meilleur. Je ne pense pas au passé et à notre succès en Champions League", assure-t-il. La participation de son capitaine Steven Gerrard, élu joueur par l'UEFA mais blessé au mollet, sera décidée au dernier moment, alors que Liverpool sera privé de Djimi Traoré et Peter Crouch (blessés).

Olic absent
Le CSKA risque d'être handicapé par la sérieuse blessure au genou d'Ivica Olic, son attaquant croate. Meilleur buteur du championnat russe avec dix buts, il pourrait être remplacé par Sergei Samodin, 20 ans.

Une équipe prête
"L'équipe doit être prête pour ce genre de situation", commente Valeri Gazzaev. "Ce sont des choses qui peuvent arriver à tout moment. C'est pour cela que nous allons une nouvelle fois tout donner pour gagner." Les Moscovites peuvent au moins compter sur le retour probable de leur attaquant brésilien Vágner Love, dont Gazzaev déclarait qu'il n'avait "plus de problème" à la jambe.

Une première d'importance
L'entraîneur pensait par ailleurs que son équipe n'aurait pas besoin de motivation. "Je pense que tous ceux qui considèrent cette rencontre comme un match de gala ou un spectacle devraient consulter l'histoire du football soviétique et russe. Ils verront que notre club sera le premier [de Russie] à disputer une rencontre aussi sérieuse."

Coup du chapeau en vue
Le club de l'Armée peut puiser de l'espoir dans les statistiques : depuis que la Super Coupe se décerne en principauté, 1998, les tenants de la Coupe UEFA l'ont remportée cinq fois. Cependant, Liverpool a déjà fait deux fois main basse sur ce trophée, en 1977 et 2001.

Haut