Quique Flores : "Victoire méritée"

Réaction des entraîneurs du Club Atlético de Madrid et du FC Internazionale Milano après la victoire des Espagnols en Super Coupe de l'UEFA, vendredi.

Diego Forlán a fait un tour d'honneur avec la Super Coupe dans les bras
Diego Forlán a fait un tour d'honneur avec la Super Coupe dans les bras ©Getty Images

Réaction des entraîneurs du Club Atlético de Madrid et du FC Internazionale Milano après la victoire des Espagnols en Super Coupe de l'UEFA, vendredi.

Quique Sánchez Flores, entraîneur de l'Atlético
Nous sommes extrêmement contents d'avoir gagné cette finale, c'était notre objectif. Nous voulons partager ce moment de bonheur avec nos supporteurs. Physiquement, nous sommes très bien. Cela ne s'est peut-être pas vu la saison dernière mais je pense que nous avons été bons à tous les niveaux. Nous avons été rapides et solides, et les deux buts ont été simples. L'Inter a bien défendu et je pensais que Maicon poserait des difficultés en attaque mais Simão et Álvaro Domínguez l'ont bien stoppé. Franchement, nous méritons la victoire.

Nos objectifs cette saison sont simples. Nous voulons être meilleurs en championnat d'Espagne. Nous voulons également gagner une coupe. Nous avons la pression, elle est toujours là, mais nous devons continuer à faire de notre mieux. Nous pensons avoir obtenu ce titre grâce à nos efforts de la saison passée. Et cela permet de bien démarrer la nouvelle.

Rafael Benítez, entraîneur de l'Inter
Au début, l'équipe jouait bien mais l'Atlético est entré dans la partie et s'est montré dangereux en contre-attaque. Notre équipe n'était peut-être pas aussi bien qu'eux physiquement. C'est clair que nous avons besoin de temps pour obtenir la bonne formule. En général après une Coupe du Monde, vous n'avez pas trop le temps de préparer une équipe. Nous avons gagné la Super Coupe d'Italie [contre l'AS Roma], mais nous n'avons pas réussi celle-ci.

C'était un trophée important pour nous. Nous n'avons pas pu le remporter mais ça ne va pas nous arrêter. Aujourd'hui, c'était comme contre la Roma, à la différence près que l'équipe adverse était bien en place tactiquement.

Haut