UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

UEFA Nations League 2021, pourquoi le football a déjà gagné

La faculté remarquable qu'a eu l'UEFA Nations League pour équilibrer les rencontres dans le football de nations en Europe en a fait un succès immédiat auprès des techniciens, des fans et des associations à tous les niveaux.

AFP via Getty Images

La France ou l'Espagne, deux des équipes nationales les plus titrées, ajoutera l'UEFA Nations League à son palmarès dimanche à San Siro, mais la forme innovante de la compétition signifie que le football européen tout entier est déjà gagnant.

Lancée en 2018 pour réduire le nombre de matches amicaux internationaux à faible enjeu et améliorer l'équilibre compétitif dans le football de nations, la phase de groupes de la Ligue des Nations est conçue pour que chaque match compte en opposant des équipes de même niveau. Dans les Ligues B, C et D, les équipes de même rang s'affrontent pour monter dans la division supérieure ou échapper à la relégation, tandis que les meilleures équipes d'Europe aspirent à se qualifier pour un tour final à quatre.

S'adressant à UEFA.com avant la finale, le sélectionneur français Didier Deschamps et son homologue espagnol, Luis Enrique, ont tiré leur bilan de la dernière née des compétitions internationales en Europe.

Didier Deschamps, sélectionneur de la France

« Lorsque nous rencontrons des équipes un peu plus faibles sur le papier, les joueurs en sont conscients et il est difficile de trouver cette "adrénaline", si l'on peut dire, pour se motiver et être très compétitif. »

« Quand on regarde les groupes, ce sont les meilleures équipes nationales, puisque la Ligue A est composée des meilleures équipes nationales d'Europe. Pour nous, c'est la première place du groupe, après avoir battu le Portugal à l'extérieur, qui nous a permis de nous qualifier pour le dernier carré, et c'est une grande satisfaction. »

« Dans le passé, il y avait deux titres internationaux, l'EURO et la Coupe du Monde. Il y en a maintenant trois avec la Ligue des Nations, et nous voulons le gagner. »

Luis Enrique, sélectionneur de l'Espagne

« C'est une compétition que nous aimerions bien gagner. Si nous sommes capables de mettre la pression, comme nous le faisons habituellement, si nous sommes capables d'avoir le ballon et de trouver les espaces comme je pense que nous pouvons les trouver, ce sera un match difficile pour eux. »

« Nous allons jouer contre les champions du monde. Bien sûr, pour nous, ce serait très important de gagner. Donc, si nous parvenons à gagner le match comme nous le souhaitons, nous aurons une réelle chance d'être champions du monde. Sinon, et si le match devient fou, alors ce sera très compliqué. »

Troisième édition, tout à gagner

Quel que soit le résultat de la finale de dimanche, le vainqueur n'aura pas longtemps à attendre avant de remettre son titre en jeu. Le tirage au sort de la phase de ligues 2022/23 a lieu à Montreux le 16 décembre. Le coup d'envoi des premiers matches est prévu pour juin 2022 et le tour final pour l'été 2023.

Indépendamment du classement, chacune des 55 associations nationales membres de l'UEFA aura beaucoup à jouer, comme le démontre le Luxembourg dans la Ligue C.

Après avoir été promu de la Ligue D lors de la première édition en 2019, le Luxembourg a maintenu sa place en Ligue C cette fois-ci grâce à des victoires sur l'Azerbaïdjan, Chypre et le Monténégro.

« Tous les matches internationaux nous font progresser et sont très importants pour notre évolution », explique Marc Diederich, attaché de presse à la Fédération luxembourgeoise de football (FLF). « Nos espoirs pour l'édition 2022/23 de la Nations League sont de continuer à être performants et à progresser, nos joueurs sont encore très jeunes, et nous avons encore de la marge. »

« Dans la vague positive qui porte notre football, l'association nationale a récemment inauguré un nouveau stade national. Le nouveau stade est merveilleux et est arrivé au bon moment », ajoute M. Diederich. « Si la situation de pandémie nous permettait de remplir le stade à 100 %, tous les matches se joueraient à guichets fermés. Nous sommes heureux de voir que notre équipe a progressé ces dernières années et que le travail acharné paie. Nous continuons à travailler dur et à essayer de progresser à chaque match. »

Les promus et relégués en 2021?

L'équilibre concurrentiel du football européen amélioré, la preuve

Le Luxembourg est loin d'être la seule équipe à avoir gravi les échelons de la Nations League.

Voici une sélection d'autres équipes qui en profitent.

Arménie

L'Arménie a obtenu deux promotions successives en Nations League. Elle a débuté la première édition en Ligue D et commencera 2022/23 en Ligue B.

Autriche

L'Autriche n'a perdu qu'un seul de ses neuf derniers matches d'UEFA Nations League (6 victoires) et a été promue en Ligue A pour 2022/23 grâce à sa première place dans le Groupe B1 en 2020/21.

Îles Féroé

Les Îles Féroé n'ont remporté qu'un seul de leurs six matches lors de l'édition 2018/19 du tournoi, mais leurs performances en 2020/21 se sont nettement améliorées. Elles sont restées invaincues en six matches (3 victoires) et ont terminé en tête de leur groupe, ce qui leur a valu d'être promues en Ligue C.

Géorgie

Dans l'ensemble, la Géorgie n'a perdu qu'un seul de ses 12 matches d'UEFA Nations League (6 victoires). Elle a impressionné en terminant en tête du Groupe D1 avec 16 points sur 18 possibles en 2018/19 et s'est maintenue en Ligue C pour l'édition 2022/23 du tournoi.

Gibraltar

Gibraltar a remporté un match de compétition pour la première fois en battant l'Arménie en Ligue des Nations en novembre 2018. En 2020/21, Gibraltar est resté invaincu (deux victoires et deux nuls) et décrochait sa montée en Ligue C pour l'édition 2022/23.

Hongrie

La Hongrie débutera la campagne 2022/23 en Ligue A après avoir obtenu deux montées successives. Elle a terminé à la première place du Groupe B3 en 2020/21.

Slovénie

Après avoir terminé à la dernière place de son groupe en 2018/19, la Slovénie a connu une campagne 2020/21 bien meilleure, terminant en tête du Groupe C3 avec quatre victoires et deux nuls en six matches (et n'a notamment encaissé qu'un seul but en six matches). Elle est invaincue lors de ses neuf derniers matches d'UEFA Nations League et n'a plus perdu depuis ses trois premiers matches dans la compétition.

Pays de Galles

Le pays de Galles, demi-finaliste de l'EURO 2016, évoluera en Ligue A lors de l'UEFA Nations League 2022/23. Il a terminé en tête du Groupe B4 en 2020/21 avec 16 points sur 18 possibles (5 victoires), soit le plus grand nombre de points obtenus par une équipe en Ligue B. Il a connu cinq matches sans encaisser de but au cours de la campagne, le seul but encaissé l'ayant été lors de la victoire 3-1 contre la Finlande lors de son dernier match.

UEFA Nations League 2022/23, tout savoir