UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Phase finale 2021 de l’UEFA Nations League : le nouveau joyau de la couronne du football européen

À l’approche de la deuxième édition de la phase finale de l’UEFA Nations League, nous nous penchons sur la manière dont la structure innovante de la compétition a conduit à un calendrier international du football plus passionnant pour les 55 équipes nationales européennes.

 Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers célèbrent la victoire du Portugal avec le trophée de l’UEFA Nations League, en 2019.
Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers célèbrent la victoire du Portugal avec le trophée de l’UEFA Nations League, en 2019. UEFA via Sportsfile

La semaine prochaine verra le couronnement du deuxième vainqueur de l’UEFA Nations League. L’Italie, pays organisateur et nouvelle championne d’Europe, affrontera l’Espagne, et la France, championne du monde, sera opposée à la Belgique lors des demi-finales, avant la finale qui aura lieu le dimanche à Milan.

C’est un parterre de stars, jouant pour des équipes nationales parmi les meilleures du monde, qui participera à la phase finale de la compétition, ce qui illustre parfaitement le rajeunissement du football pour équipes nationales recherché par la création de cette dernière.

L’UEFA Nations League a été conçue pour offrir davantage de matches compétitifs aux 55 associations nationales membres de l’UEFA : les meilleures équipes évoluent dans la Ligue A et cherchent à participer à la phase finale au niveau élite, tandis que les équipes moins bien classées évoluent dans les Ligues B, C et D, où elles peuvent disputer des matches plus équilibrés et chercher la promotion.

Histoire et succès de la première édition

Retour sur la phase finale 2019 de l’UEFA Nations League
Retour sur la phase finale 2019 de l’UEFA Nations League

Le feu vert a été donné à la Nations League lors du Congrès de l’UEFA à Astana, au Kazakhstan, en 2014 déjà. L’objectif était de réduire le nombre de matches amicaux internationaux sans enjeu et d’offrir aux nations davantage de matches de compétition face à des équipes de qualité similaire, pour que chaque rencontre compte.

Proposant un système de promotion/relégation afin de reproduire l’engouement suscité par le football national interclubs, la première édition de la Nations League a vraiment tenu ses promesses : la phase de ligue – disputée sur six journées entre septembre et novembre 2018 – a offert pléthore de rencontres palpitantes dans les quatre ligues, pour culminer avec la phase finale, opposant les vainqueurs des quatre groupes de la Ligue A.

Organisateur de la phase finale, le Portugal, est devenu le premier champion de la compétition en juin 2019, en battant les Pays-Bas en finale, tandis que l’Angleterre s’est imposée face à la Suisse aux tirs au but et a ainsi décroché la médaille de bronze, après deux demi-finales exaltantes.

L’Équipe du tournoi de l’UEFA Nations League 2018/19

Jordan Pickford (Angleterre)
Nélson Semedo (Portugal)
Rúben Dias (Portugal)
Virgil van Dijk (Pays-Bas)
Daley Blind (Pays-Bas)
Bruno Fernandes (Portugal)
Frenkie de Jong (Pays-Bas)
Georginio Wijnaldum (Pays-Bas)
Xherdan Shaqiri (Suisse)
Bernardo Silva (Portugal) (Joueur du tournoi)
Cristiano Ronaldo (Portugal)

Revivez la phase finale 2019 de l’UEFA Nations League avec le rapport technique du tournoi

Une formule revue pour 2020/21

UEFA Nations League 2020/21 : explication de la nouvelle formule
UEFA Nations League 2020/21 : explication de la nouvelle formule

À la suite d’un processus de consultation auquel les 55 associations membres de l’UEFA ont participé, et pour refléter le souhait de celles-ci de réduire encore le nombre de matches amicaux, une nouvelle formule a été approuvée pour la Nations League 2020/21, qui a porté le nombre de matches de la phase de groupe de 138 à 162.

Ainsi, presque toutes les équipes ont disputé six matches de groupe. En outre, le sens de l’équité sportive s'est vu renforcé puisque toutes les équipes d’un groupe de quatre ont joué leur dernier match le même jour, à la même heure.

La nouvelle structure comprend seize équipes pour chacune des Ligues A, B et C, et sept équipes pour la Ligue D. Les vainqueurs de groupe des Ligues B, C et D sont promus dans la ligue supérieure. Les équipes finissant dernières des groupes des Ligues A et B sont reléguées, et deux équipes de la Ligue C sont également rétrogradées en Ligue D pour la troisième édition de la compétition, en 2022/23.

Qui monte et qui descend ?

L’Italie offre le cadre idéal

Villes hôtes de la phase finale de l’UEFA Nations League
Villes hôtes de la phase finale de l’UEFA Nations League

Après que Rome, la capitale italienne, a accueilli quatre matches de l’UEFA EURO 2020, la Fédération italienne de football (FIGC) est ravie d’organiser la phase finale de l’UEFA Nations League, qui vient couronner une année mémorable sur le terrain et en dehors, puisque l’équipe de Roberto Mancini a remporté le titre de championne d’Europe en juillet dernier, au Stade de Wembley.

« L’Italie est fière d’accueillir la phase finale de l’UEFA Nations League », a déclaré Gabriele Gravina, président de la FIGC.

« L’Italie et le football constituent un duo très attrayant, et je suis convaincu que le séjour de toutes et tous dans notre pays restera inoubliable, a poursuivi Gravina. Grâce à l’UEFA, qui a décidé de confier l’organisation de cet événement à la FIGC, les projecteurs du monde entier seront braqués sur deux stades exceptionnels, [San Siro, à Milan, et le Juventus Stadium, à Turin].

« La grande réussite de l’EURO 2020, au cours duquel l’Italie a joué un rôle de premier plan non seulement sur le terrain en remportant la finale à Wembley, mais également en dehors en accueillant quatre matches, contribuera à la réussite de cet événement et renforcera certainement l’intérêt pour cette jeune compétition. »

Achetez des billets pour la phase finale de l’UEFA Nations League dès maintenant.