Deschamps : "Un bon pas vers notre objectif"

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps n'a pas caché sa joie après le succès de la France face à l'Allemagne (2-1) mardi soir au Stade de France. Les réactions.

Antoine Griezmann et Didier Deschamps
©AFP/Getty Images

Didier Deschamps (sélectionneur de l'équipe de France) : "La meilleure des vitamines, c'est la victoire. J'ai pris la décision de changer de système en deuxième période car notre bloc n'était pas suffisamment compact. Il fallait éviter de se faire transpercer comme lors de la première demi-heure, où nous avons beaucoup souffert. Quand on met les ingrédients de la 2e période, on parvient plus facilement à inverser la tendance. On a été solide et retrouvé ce qui fait notre force. Cette équipe de France a du caractère. Elle l'avait déjà prouvé et elle l'a encore montré ce soir.

L'Allemagne a fait de belles choses ce soir. Elle aurait pu nous faire plus de mal. Son système avec 3 défenseurs centraux nous a surpris. En attaque, ça allait très vite avec Sané et les autres. On s'est adapté aux forces de l'adversaire. On a fait un bon pas en avant. Dans un mois il faudra finir le travail et prendre au moins un point aux Pays-Bas pour atteindre notre objectif : disputer la phase finale de la Ligue des Nations au mois de juin". 

Joachim Löw (sélectionneur de l'Allemagne) : "Je suis évidemment déçu du résultat. Mais cette défaite est différente de celle que nous avons subie face aux Pays-Bas jeudi (3-0). Différente parce que nous avons fait une meilleure performance. L'équipe a bien joué, notamment en première période. On a joué vers l’avant, on a été courageux. On a fait jeu égal avec la meilleure équipe du monde. On aurait pu mener 2-0 en première période. Malheureusement, il y a beaucoup d’individualités chez les Bleus et à la moindre erreur d’inattention, on le paye cash.

La France est capable de gagner la Ligue des Nations avec ses talents individuels. Le point négatif ce soir pour nous, c’est le réalisme. On a manqué plusieurs occasions franches qui nous auraient permis de nous mettre à l’abri. On a parfois manqué d’intelligence et de sang froid. A 2-0 on aurait pu tuer le match...".

Hugo Lloris (gardien de but de l'équipe de France) : "Ce fut un match difficile, particulièrement en première période, où on a oublié nos bases. On a un nouveau statut et toutes les équipes sont motivées lorsqu'elles nous rencontrent car nous sommes les champions du monde. Il va falloir s'y habituer. Heureusement, on a montré du caractère au retour des vestiaires et ça nous a permis de faire la différence. Ce soir c'est notre état d'esprit qui nous a permis de l'emporter. On a su passer la vitesse supérieure en 2e mi-temps". 

]]>

Haut