UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

UEFA Futsal Champions League, Palma 1-1 Sporting CP (5-3 a.p.), le titre pour les débutants de Palma

Mallorca Palma Futsal a fait chavirer son public en s'imposant aux tirs au but face au Sporting CP et en remportant son premier titre majeur.

En deux minutes, Palma 1-1 Sporting CP (5-3 t.a.b.)

Le Mallorca Palma Futsal a remporté sa première UEFA Futsal Champions League à domicile, au Velòdrom Illes Balears, battant le Sporting CP, double vainqueur, aux tirs au but lors d'une finale haletante.

Temps forts
Voir plus

Le match, tension maximale

La salle comble était en ébullition dès coup d'envoi, avec fort contingent de fans du Sporting. Les premiers échanges entre les deux équipes ont été intenses, bien qu'il y ait eu peu d'occasions franches pour deux formations qui ont construit leurs succès en demi-finale de vendredi sur des buts précoces. Peu à peu, Palma a semblé se montrer plus menaçant, mais le gardien du Sporting, Guitta, haussait lui aussi son niveau de jeu...

Il a finalement été battu à la 14e minute et l'ouverture du score venait de son homologue Luan Muller qui remontait le terrain, trébuchait en entrant dans la surface, mais Mario Rivillos était là pour propulser le ballon au fond.

Muller a été mis à contribution juste avant la mi-temps après une belle action de Tomás Paço et il a également plongé pour repousser une tentative de João Matos. Diego Cavinato, auteur d'un but spectaculaire lors de la victoire 7-1 du Sporting sur Anderlecht en demi-finale, s'est montré très menaçant en début de seconde période.

Le joueur du tournoi Luan Muller célèbre avec Fabinho
Le joueur du tournoi Luan Muller célèbre avec FabinhoUEFA via Getty Images

Pauleta n'en croyait pas ses yeux quand Muller a détourné sa frappe sur le poteau de Palma et, pour montrer que ce n'était pas un coup de chance, le gardien arménien a refait le même coup quelques minutes plus tard pour frustrer le même joueur.

À un peu moins de huit minutes de la fin du match, Zicky égalisait en reprenant une frappe de Cavinato sur un long corner d'Alex Merlim qui avait été repoussée par Muller.

Les Espagnols manquaient d'abréger le suspense en fin de match lorsque Guitta s'avançait et que Muller était à nouveau présent. Chaguinha récupérait le ballon et tentait sa chance de loin dans un but vide, mais son tir s'écrasait sur le poteau. Guitta a ensuite réalisé des acrobaties pour frustrer Cleber et assurer la prolongation, qui s'est déroulée avec peu d'occasions franches.

Rivillos, son tir au but victorieux

Muller, nommé joueur du tournoi, a arrêté le premier tir au but du Sporting par Pany Varela. Après deux tirs au but, le gardien remplaçant et capitaine de Palma, Carlos Barrón, et Neves, du Sporting, ont tous deux reçu un carton rouge.

C'est Rivillos qui s'est chargé de tirer le cinquième penalty de Palma, et qui l'a marqué en force, pas mal pour une équipe qui ne comptait que quatre joueurs ayant participé à des compétitions de clubs de l'UEFA avant cette saison!

Stats et feuille de match
Zicky (Sporting Club de Portugal) après son égalisation
Zicky (Sporting Club de Portugal) après son égalisationUEFA via Getty Images

Réactions 

Luan Muller, gardien de but de Palma et joueur du tournoi
Je n'ai pas les mots. Même dans mes rêves les plus fous, je ne pensais pas que cela arriverait un jour. Quelle soirée ! Chaque joueur a tout donné et c'est tout simplement incroyable que nous puissions brandir le trophée. Pouvoir aider mon équipe lors de la séance de tirs au but et remporter le titre de joueur du tournoi... J'espère juste ne pas me réveiller demain en me disant que tout cela n'était qu'un rêve.

Palma brandit le trophée

Nuno Dias, entraîneur du Sporting
C'était un match très équilibré et il aurait pu basculer dans un sens ou dans l'autre. Cela fait toujours mal de perdre, mais peut-être un peu plus dans le cas présent. Nous avons été meilleurs en deuxième mi-temps et en prolongation, mais cela ne veut pas dire grand-chose étant donné que nous n'avons pas gagné le trophée. Je pense que nous avons très bien joué et je suis très fier de mes joueurs parce qu'ils ont tout donné. Nous devons féliciter Palma et le soutien de leurs supporters a été important pour eux.

En stats

  • Palma est le cinquième débutant à remporter le titre (sans compter l'édition inaugurale).
  • L'Espagne a désormais remporté 12 des 22 éditions de la compétition.
  • Palma est le premier hôte à remporter le titre depuis le Barça (également en débutant) en 2012.
  • Rivillos a également marqué deux fois contre le Sporting lors de la finale 2017 pour l'Inter FS.
  • Le Sporting est la première équipe à atteindre six finales en sept ans. Depuis que le tournoi est devenu la Ligue des champions de futsal, en 2018/19, il n'a manqué qu'une seule finale.
  • Le Sporting participait à sa troisième finale consécutive, égalant le record qu'il partage avec le FC Dynamo (2005, 2006, 2007 et 2012, 2013, 2014), l'Inter (2016, 2017, 2018) et le Barça (2020, 2021, 2022).
  • L'entraîneur du Sporting, Nuno Dias, a vécu son 15e match en phase finale, son septième tour final et sa sixième finale, trois records dans la compétition.
  • Le capitaine du Sporting, João Matos, a joué son 19e match en phase finale et sa septième finale. Matos est devenu le premier joueur à atteindre 75 matches dans la compétition en demi-finale.
  • C'était la première finale depuis 2014 à aller jusqu'en prolongation. Jamais, dans aucune des six finales précédentes du Sporting, les dix minutes supplémentaires n'avaient été nécessaires.
  • Ce n'était que la deuxième finale à aller aux tirs au but et la première depuis 2008, lorsque Ekaterinbourg avait battu Murcie. Tout comme pour Ekaterinbourg, il s'agissait du premier titre majeur de Palma (même au niveau national!).

Troisième place, le bronze pour Benfica

Temps forts
Voir plus

Dans l'après-midi, au Velòdrom Illes Balears-Mallorca, Benfica a empoché la troisième place pour la deuxième année consécutive malgré une remontée tardive du Sporting Anderlecht Futsal, première équipe belge en demies depuis 2007.

Ivan Chishkala a frappé le premier pour Benfica, puis à nouveau en début de seconde période après que Gréllo a remis les deux équipes à égalité à 1-1 à la pause. Diego Nunes, ancien joueur de Palma comme Gréllo, a creusé l'écart pour Benfica et Arthur a porté le score à 4-1, mais Diego Roncaglio, l'ancien gardien des Aigles, qui joue aujourd'hui à Anderlecht, n'a pas trouvé la faille. Gréllo, devenu gardien volant, a ménagé une fin de match effrénée en ramenant le score à 4-3.

En deux minutes, Benfica 4-3 Sporting Anderlecht