UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La victoire est en Pula

Pula déclare sur uefa.com que marquer à la dernière minute pour offrir la Coupe de futsal de l'UEFA au Dinamo Moscou lui a procuré "la plus belle sensation" de sa vie.

Il n'y a pas de meilleurs débuts européens que de marquer six minutes après le début d'une demi-finale. Et le summum, c'est de marquer dans les dernières secondes de la finale. Tout cela est arrivé à Pula, le joueur du MFK Dinamo Moskva, lors de la finale à quatre de la Coupe de futsal de l'UEFA.

Recrue récente
Caetano Wagner Pereira, 26 ans, a rejoint le Dinamo récemment en provenance du rival russe du MFK Arbat Moskva, après avoir évolué sous les couleurs des Brésiliens de l'AA Carlos Barbosa. Il a éclaboussé l'épreuve de Murcie de toute sa classe, cette semaine.

"Très heureux"
Il s'est d'abord signalé lors de la demi-finale contre l'Action 21 Charleroi en ouvrant la voie d'une victoire 3-1, jeudi. Samedi, peu après l'égalisation des tenants du titre du Boomerang Interviú, à quelques encablures d'une prolongation quasi-certaine, Pula a marqué d'un superbe tir à 26 secondes de la fin. "C'est la plus belle sensation que j'aie jamais ressentie", a déclaré Pula à uefa.com. "Je suis très heureux et je remercie Dieu de m'offrir l'opportunité d'être aussi heureux."

Important pour le Dinamo
Pula a 100 % de réussite en finale de la Coupe de futsal de l'UEFA, ce qui n'est pas le cas du Dinamo, qui s'est incliné en 2005 devant Charleroi et en 2006 devant le Boomerang. L'importance de ses exploits remplit le Brésilien de joie. "Je me sens merveilleusement bien", s'est exclamé Pula. "Je sais ce que ce titre signifie pour le club et je suis très heureux pour tous mes coéquipiers."