Les Verts doivent enfin gagner

Olexandriya et Saint-Étienne se retrouvent deux semaines après le nul 1-1 en France, dans le Groupe I.

©AFP/Getty Images

Toujours en quête d'une première victoire dans le Groupe I, Olexandriya et Saint-Étienne se retrouvent deux semaines après leur nul 1-1 en France. Les deux équipes comptent deux points, soit trois de moins que Wolfsburg et La Gantoise, les leaders.

• Olexandriya, qui débute en phase de groupes, a perdu 3-1 à Wolfsburg avant de prendre son premier point lots d'un nul 1-1 à domicile contre La Gantoise, puis de contraindre les Verts au nul à Geoffroy-Guichard. Le club français, qui a changé d'entraîneur depuis la deuxième journée, Claude Puel remplaçant Ghislain Printant, s'est incliné 3-2 à La Gantoise et a concédé le nul 1-1 à domicile, face à Wolfsburg puis à son adversaire du soir.

Antécédents
• Si le match aller constituait la première rencontre face à un club français en compétition UEFA pour Oleaxandriya, Saint-Étienne avait disputé six matches contre des clubs ukrainiens. Les Verts se sont inclinés lors de leurs deux premiers déplacements mais restent sur un succès 1-0 à Dnipro lors de la 3e journée de l'UEFA Europa League 2015/16 (but de Romain Hamouma).

Série européenne
Olexandriya

• Olexandriya a terminé troisième en Première Ligue ukrainienne 2018/19, le meilleur classement final du club, se qualifiant ainsi directement pour la phase de groupes de l'UEFA Europa League, la toute première de son Histoire.

• Il s'agit de la troisième campagne européenne du club seulement, ses débuts en 2016/17 s'étant achevés au troisième tour de qualification de l'UEFA Europa League (face à l'Hajduk Split), la deuxième en 2017/18 ayant pris fin en barrages (contre le BATE Borisov). Le club ukrainien a signé son unique victoire européenne face à l'Astra Giurgiu au troisième tour de qualification 2017/18 (0-0 ext., 1-0 dom.).

• Le bilan européen d'Olexandriya à domicile fait état de 1 v., 1 n. et 2 d., avec trois buts marqués et six encaissés. L'équipe a inscrit un but lors de chacun de ses six derniers rendez-vous européens.


Saint-Étienne
• Absents des joutes européennes depuis les 16es de finale de l'UEFA Europa League 2016/17, les Verts sont de retour grâce à leur quatrième place en Ligue 1 la saison dernière, participant ainsi à leur quatrième phase de groupes dans cette compétition.

• Incapables de s'extirper de leur groupe en 2014/15, lorsqu'ils signaient cinq matches nuls avant de s'incliner à la dernière journée, ils se qualifiaient en 2015/16 et 2016/17 avant de s'incliner les deux fois en 16es de finale, la dernière face à Manchester United, le futur vainqueur (0-3 ext., 0-1 dom.).

• En phase de groupes d'UEFA Europa League, les Verts ont un bilan équilibré à l'extérieur de 3 v., 4 n. et 3 d., le revers à La Gantoise à la première journée ayant mis fin à une invincibilité de cinq matches (3 v. et 2 n.). Les Stéphanois ont fait match nul sur 13 de leurs 21 matches en phase de groupes, à domicile et à l'extérieur, dans cette compétition.

On se connaît ? 
• Le Stéphanois Yohan Cabaye a marqué son premier but en équipe de France A contre l'Ukraine lors d'un succès 2-0 des Bleus face au pays coorganisateur de l'UEFA EURO 2012 à Donetsk ; Mathieu Debuchy et Yann M'Vila, remplaçant, ont également participé à cette rencontre de phase de groupes en juin 2012.

• Né en France, le joueur d'Olexandriya João Tiago a été formé à Metz, mais il n'a jamais joué dans l'élite de son pays natal.

• Olexandriya est l'un des six débutants en phase de groupes de l'UEFA Europa League cette saison ; les autres sont l'Espanyol, Ferencváros, Wolverhampton Wanderers et deux clubs autrichiens, LASK et Wolfsberg.

Les entraîneurs
• Milieu de terrain capé une fois avec l'Ukraine et double champion national avec le Dynamo Kyiv au début des années 90, Volodymyr Sharan est entraîneur d'Olexandriya depuis une dizaine d'années, un premier mandat de deux ans ayant précédé un court passage au Karpaty Lviv avant son retour en 2013, menant le club dans l'élite ukrainienne deux ans plus tard. Il a qualifié Olexandriya pour l'UEFA Europa League à trois reprises, la troisième place du club en 2018/19 lui offrant une toute première expérience en phase de groupes.

• L'expérimenté Puel a remplacé Printant sur le banc des Verts le 4 octobre, retrouvant la Ligue 1 après un passage en Premier League anglaise à Southampton et Leicester City suite à son départ de Nice en 2017. Ancien milieu de terrain ayant disputé plus de 600 rencontres toutes compétitions confondues lors de ses 17 saisons à Monaco, il a mené le club de la Principauté au titre de champion de France en 1999/2000 puis il a dirigé le LOSC Lille et Lyon en UEFA Champions League, atteignant les demi-finales avec les Gones en 2009/10.

Haut