Rennes dos au mur

Le CFR Cluj compte six points dans le Groupe E, et Rennes veut enfin lancer sa saison européenne suite au match aller tumultueux.

©AFP/Getty Images

Les champions de Roumanie espèrent se rapprocher des seizièmes face à des Rennais qu'ils ont battus 1-0 à l'aller (but de Ciprian Deac), avec trois cartons rouges à la clé.

• Le CFR Cluj a battu la Lazio 2-1 à domicile en ouverture avant de perdre 2-0 sur la pelouse du Celtic, qu'il avait éliminé durant en tour de qualification de l'UEFA Champions League durant l'été. Il a ravivé ses espoirs de qualification en allant s'imposer en Bretagne et occupe la deuxième place du groupe, trois points devant la Lazio. Rennes a fait 1-1 à domicile contre le Celtic lors du premier match (son unique point à ce jour) avant de perdre 2-1 contre la Lazio à Rome puis de s'incliner contre Cluj. Les Bretons sont derniers.

Temps forts: Rennes 0-1 Cluj
Temps forts: Rennes 0-1 Cluj

Précédentes rencontres
• La victoire du CFR à Rennes étaient sa première en sept matches de compétitions UEFA contre une équipe française. À domicile, son bilan est de 2 n. et 1 d., celle-ci étant survenue lors de la rencontre la plus récente, perdue 1-2 contre Bordeaux en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2008/09.

• Avant le match aller, Rennes n'avait joué qu'un match européen contre une équipe roumaine, le Rapid Bucureşti, pour une défaite 2-0 en phase de groupes de la Coupe UEFA 2005/06. Le coach d'alors n'était autre que le Roumain Laszló Bölöni.

Forme européenne
CFR Cluj

• Le CFR a décroché son cinquième titre de champion de Roumanie, le deuxième de suite, en 2018/19. Tous ces sacres ont été conquis entre 2008 et aujourd'hui. Sur la scène européenne, il a perdu contre Malmö au deuxième tour qualificatif de l'UEFA Champions League (0-1 dom., 1-1 ext.) et n'a pas passé les barrages de l'UEFA Europa League, battu deux fois par les Luxembourgeois de Dudelange (0-2 ext., 2-3 dom.).

• Les Cheminots ont débuté l'actuelle campagne par une défaite 1-0 sur la pelouse d'Astana en UEFA Champions League. Mais ils ont renversé la vapeur en gagnant 3-1 à domicile au match retour, avant de battre le Maccabi Tel-Aviv (1-0 dom., 2-2 ext.) puis d'éliminer le Celtic au terme d'une double confrontation mémorable (1-1 dom., 4-3 ext.). Le Slavia Praha a finalement eu raison d'eux, en barrages, en remportant les deux matches sur le score de 1-0, envoyant ainsi le CFR disputer sa deuxième phase de groupes d'UEFA Europa League, après celle de 2009/10 terminée avec une seule victoire contre cinq revers.

• Le CFR a perdu cinq de ses huit précédents matches à domicile en UEFA Europa League, qualifications incluses (2 v., 1 n.), et n'a remporté que quatre de ses 11 derniers matches européens à domicile (2 n., 5 d.). Son bilan général en UEFA Europe League fait état de 3 v. et 8 d., la victoire sur la Lazio lors de la 1re journée ayant mis un terme à sept revers consécutifs.

Rennes résiste au Celtic
Rennes résiste au Celtic

Rennes
• Rennes a décroché sa deuxième participation consécutive en phase de groupes de l'UEFA Europa League grâce à sa victoire contre le Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de France 2018/19 (aux tirs au but). Les Bretons ont atteint les 8es de finale en 2018/19 après avoir fini deuxièmes de leur groupe avec neuf points, éliminé le Real Betis en 16es de finale avant de tomber contre Arsenal, futur finaliste (3-1 dom., 0-3 ext.). 

• La première campagne rennaise en UEFA Europa League, c'était en 2011/12 avec une élimination en phase de groupes après trois matches nuls à domicile et trois défaites à l'extérieur. Rennes a aussi participé à la Coupe UEFA en 2005/06 puis 2007/08, sans remporter un seul match lors de ces deux saisons (2 n., 6 d.).

• Rennes a perdu ses neuf premiers matches à l'extérieur en phase de groupes de Coupe UEFA et UEFA Europa League, avant de l'emporter lors de la 5e journée de la saison dernière sur le terrain de Jablonec (1-0), puis de s'imposer chez le Betis (3-1) en 16es. Depuis, les Bretons se sont inclinés à Arsenal en 8es, puis cette saison sur la pelouse de la Lazio.

On se connait ?
• Yacouba Sylla, international malien né en France du CFR, a joué à Rennes en 2015/16. Il a disputé 20 matches de Ligue 1.

• En équipe du Mali, Sylla évolue aux côtés du défenseur Rennais Hamari Traoré, tandis que Lacina Traoré (CFR) et Souleyman Doumbia (Rennes) portent tous deux le maillot de la Côte d'Ivoire.

• Billel Omrani, attaquant du CFR buteur contre la Lazio, est né en France. Il a débuté sa carrière à Marseille et était proche d'Édouard Mendy, actuel gardien de Rennes. Jérémy Morel, autre Rennais, jouait à Marseille quand Omrani y était.

• Giedrius Arlauski, gardien lituanien du CFR, et M'Baye Niang, attaquant sénégalais de Rennes, portaient tous les deux le maillot de Watford durant la deuxième partie de saison 2016/17 mais n'ont jamais joué de match ensemble en équipe première.

• Les trois cartons rouges sortis à l'aller – contre les Rennais Mendy et Eduardo Camavinga, puis contre le joueur du CFR Mateo Sušić – égalent le record pour un match d'UEFA Europa League (de la phase de groupes à la finale). L'expulsion de Mendy après cinq minutes et 38 secondes de jeu est la quatrième plus rapide de l'histoire de la compétition.

• Pépé Bonet, qui a succédé à Mendy comme gardien lors de ce match, est devenu le plus jeune gardien à disputer un match d'UEFA Europa League, de la phase de groupes à la finale, ) l'âge de 16 ans et 253 jours, et le cinquième plus jeune joueur tous postes confondus.

Les entraîneurs
• Petrescu, sixième joueur le plus capé de l'histoire de la sélection de Roumanie avec 95 matches, a disputé quatre compétitions majeures internationales de rang entre 1994 et 2000. Cet arrière droit offensif a aussi brillé en club, sous les maillots du Steaua Bucureşti et de Chelsea, où il a passé cinq ans et remporté trois titres majeurs. Il connaît une carrière d'entraîneur riche : il a décroché le titre de champion de Roumanie avec l'Unirea Urziceni en 2008/09, puis avec le  CFR Cluj en 2017/18 et en mars 2019, suite à son retour de Chine.

• D'abord nommé en intérim en décembre 2018, Julien Stéphan a signé un contrat de 18 mois à la tête du Stade Rennais. Pour sa troisième rencontre sur le banc du club, il qualifiait les Rouge et Noir pour les 16es de finale de l'UEFA Europa League. Il a aussi mené le club breton à la victoire en Coupe de France 2019, remportée aux tirs au but face au Paris-Saint-Germain. Il est le fils de Guy Stéphan, l'entraîneur adjoint de Didier Deschamps en équipe de France, championne du monde.

Haut