Valence a fait plus de la moitié du chemin

Deux buts tardifs ont donné un bel avantage à Valence dans ce derby de la Communauté. Villarreal est outsider à Mestalla.

©Getty Images

Le quart de finale 100% espagnol de cette saison d'UEFA Europa League s'est peut-être joué dans les dernières minutes de l'aller avec la victoire 3-1 de Valence, logique favori au moment de recevoir son voisin de Villarreal.

• Villarreal, qui n'avait perdu aucun de ses dix matches jusqu'à l'aller, a amassé quatre nuls et deux victoires pour finir en tête du Groupe G.

• Valence a été reversé d'UEFA Champions League. Los Che ont fini troisième du Groupe H derrière la Juventus et Manchester United.

Antécédents
• Valence a pris l'avantage après six minutes à l'aller quand Gonçalo Guedes, héros des 8es contre Krasnodar, surgissait pour marquer sur un penalty de Daniel Parejo repoussé par Andrés Fernández. Santi Cazorla égalisait sur un autre penalty avant la pause. Daniel Wass et Guedes (doublé) ont fait basculer le match sur la fin.

• Les deux équipes s'étaient sont déjà croisées une fois en compétition UEFA. C'était en demi-finales de Coupe UEFA 2003/04 et Valence s'était qualifié pour la finale suite à un match nul 0-0 à l'extérieur avant de gagner 1-0 à domicile. Ils ont remporté la compétition cette année-là.

• Les deux équipes se sont affrontées 38 fois en Liga. Villarreal compte 16 victoires contre 14 pour Valence.

• Valence a joué 18 matches UEFA contre des clubs espagnols, dont une finale d'UEFA Champions League en 2000, à Paris, perdue 3-0 contre le Real Madrid. Ils ont remporté les trois doubles confrontations disputées contre des Espagnols, toujours en UEFA Europa League.

• Villarreal n'a gagné qu'un match sur neuf contre des adversaires espagnols en compétitions UEFA. C'était en finale aller de la Coupe Intertoto 2004 contre l'Atlético Madrid, un succès 2-0. Ils s'étaient inclinés sur le même score au retour et avaient fini par l'emporter aux tirs au but.

Série européenne
Valence

• Quatrième de Liga en 2017/18, Valence s'est qualifié pour une 11e phase de groupes d'UEFA Champions League après deux saisons de rang sans compétition européenne. Finaliste malheureux de la C1 en 1999/2000 et 2000/01, ils ont remporté la Coupe UEFA 2004.

• Il s'agit de la quatrième apparition de Valence en quarts de finale d'UEFA Europa League et il en a remporté deux sur trois : contre l'AZ Alkmaar en 2011/12 et Bâle en 2013/14. Il a été élminé par l'Atlético en 2009/10.

• Valence est invaincu sur ses 10 derniers matches à domicile en UEFA Europa League avec des victoires sur les sept derniers (20 buts marqués, 3 concédés). Sa dernière défaite à Mestalla dans la compétition a été concédée contre Swansea City (3-0), lors de la première journée 2013/14.

• Valence a gagné l'aller à l'extérieur à 16 reprises dans des doubles confrontations européennes et s'est toujours qualifié. La dernière fois, c'était cette saison en 16es (2-0, 1-0).

Villarreal
• Villarreal a fini cinquième de Liga l'an passé.

• Villarreal est en quarts de finale pour la troisième fois et a remporté les deux précédents (contre Twente en 2010/11) et le Sparta Prague en 2015/16).

• Villarreal n'a perdu qu'une fois lors de ses 13 derniers déplacements européens (5 victoires), c'était à Lyon la saison dernière (1-3).

• Sur six prédédents, Villarreal n'a jamais réussi à inverser la tendance dans une double confrontation européenne, après avoir perdu l'aller à domicile. Dernière occasion : 8es de l'Europa League en 2015 : défaite 3-1 à domicile en 8es et défaite 2-1 à l'extérieur. C'était déjà contre un club espagnol : le FC Séville.

On se connaît ?

• Marcelino, l'entraîneur de Valence, coachait Villarreal de 2013 à 2016.

• Víctor Ruíz a joué 59 matches de Liga avec Valence de 2011 à 2014 avant de rejoindre Villarreal.

• L'international russe Denis Cheryshev est prêté à Valence par Villarreal.

• Le défenseur de Valence Gabriel Paulista a joué 37 matches de championnat avec Villarreal de 2013 à 2015.

• Valence est l'un des quatre vainqueurs de C3 encore en lice avec Chelsea, Naples et l'Eintracht Frankfurt.

• Valence disputera la finale de Coupe du Roi le 25 mai à Séville face au FC Barcelone.

Les entraîneurs
• D'abord nommé le 25 septembre 2017, Javier Calleja a repris ses fonctions de coach le 29 janvier – seulement 50 jours après avoir été licencié et remplacé par Luis García Plaza. Il a représenté le club en tant que joueur de 1999 à 2006 après avoir été formé au Real Madrid. Il est revenu en 2012/13 pour entraîner les jeunes. Il a ensuite entraîné la réserve le temps de quelques semaines, avant d'être promu entraîneur de l'équipe fanion. Villarreal a fini cinquième de Liga lors de sa première saison en poste.

• En tant que milieu, Marcelino a joué pour l'Espagne chez les jeunes et en moins de 21 ans. Il a pris sa retraite tôt, à 28 ans, à cause d'une blessure. En tant qu'entraîneur, il a commencé dans les divisions inférieures d'Espagne. Il est passé par Saragosse, le Real Racing Club et Séville avant de rejoindre Villarreal, qu'il a promu et emmené trois fois de suite dans le top 6 de Liga ainsi qu'en demi-finales de l'UEFA Europa League 2015/16. Il a rejoint Valence en mai 2017.

Haut