Benfica doit se méfier

Benfica est invaincu en UEFA Europa League à Lisbonne mais aura fort à faire contre un Eintracht en feu.

©AFP/Getty Images

Benfica passera un vrai test à domicile contre une équipe allemande qui fait une superbe saison en UEFA Europa League.

• Benfica a été reversé en UEFA Europa League après avoir fini troisième de son groupe en UEFA Champions League, derrière le Bayern et l'Ajax.

• L'Eintracht n'a toujours pas perdu en UEFA Europa League. Ils ont fini en tête du Groupe H en remportant tous leurs matches et ont éliminé le Shakhtar Donetsk et l'Internazionale.

Antécédents
• Les deux clubs ne se sont jamais rencontrés en compétition UEFA.

• Benfica a disputé 46 matches contre des équipes allemandes : 13 victoires, 14 nuls et 19 défaites.

• Le club est sorti vainqueur de ses trois confrontations avec des clubs allemands en phase à élimination directe d'UEFA Europa League : contre le Hertha Berlin (2009/10), Stuttgart (2010/11) et le Bayer Leverkusen (2012/13).

• L'Eintracht n'a rencontré un adversaire portugais qu'une fois auparavant : en 16es de finale d'UEFA Europa League 2013/14. Ils avaient été éliminés par Porto.

Temps forts : Benfica 3-0 Dinamo Zagreb
Temps forts : Benfica 3-0 Dinamo Zagreb

Forme du moment
Benfica
• Benfica a fini deuxième du championnat portugais en 2017/18 et s'est qualifié pour le troisième tour qualificatif d'UEFA Champions League. Ils ont éliminé Fenerbahçe puis le PAOK en barrages.

• Benfica est en quarts de finale de l'UEFA Europe pour la cinquième fois, un record. Ils ont perdu contre Liverpool en 2009/10 mais ont gagné contre le PSV Eindhoven en 2010/11, Newcastle en 2012/13 et l'AZ Alkmaar en 2013/14.

• Benfica n'a jamais perdu à domicile quelle que soit la phase de l'Europa League (18v, 3n). Ils n'ont cependant pas marqué plus d'un but dans le temps règlementaire lors des 14 derniers matchs européens disputés à Lisbonne, totalisant seulement 10 buts.

Temps forts : Inter 0-1 Eintracht Frankfurt
Temps forts : Inter 0-1 Eintracht Frankfurt

Eintracht
• Une victoire 3-1 à Berlin face au champion local, le Bayern, en finale de Coupe d'Allemagne 2017/18 a offert à l'Eintracht son premier titre en 30 ans et assuré leur première qualification européenne depuis 5 ans.

• Le vainqueur de la Coupe de l'UEFA 1980 a débuté sa campagne dans le Groupe H par une victoire 2-1 à Marseille et a assuré sa qualification en s'imposant face à la Lazio (4-1 à domicile), Apollon (2-0 à domicile, 3-2 à l'extérieur), Marseille (4-0 à domicile) avant de maintenir sa série de victoires par un succès 2-1 à Rome. Un match nul 2-2 face au Shakhtar en seizièmes de finale aller a interrompu cette série, relancée par une victoire 4-1 au retour qui a offert une première qualification en huitièmes de finale de l'Europa League face à l'Inter. L'Eintracht s'est qualifié en s'imposant à Milan 1-0, but de Luka Jović – son septième de l'épreuve – après un match nul sans but à l'aller à Francfort.

• La seule participation européenne de l'Eintracht au cours des 12 dernières années remonte à une participation aux seizièmes de finale en 2013/14. Après avoir remporté son groupe, l'Eintracht était éliminé par Porto.

• Bilan de l'Eintracht en UEFA Europa League : 15v, 4n, 1d, l'unique défaite a été concédée face au Maccabi Tel-Aviv (2-4) en novembre 2013. Le club reste sur 14 matches d'UEFA Europa League sans défaite, à une longueur du record de l'Atlético Madrid. Bilan de l'Eintracht à l'extérieur : 7v, 2n, 1d.

On se connait ? 
• Le buteur de Benfica Haris Seferović a joué à l'Eintracht Frankfurt durant trois saisons, inscrivant 16 buts en Bundesliga avant de débarquer à Lisbonne en 2017.

• Le buteur de l'Eintracht Jović est actuellement prêté pour sa deuxième saison par Benfica, ayant rejoint le club portugais en provenance de Crvena zvezda en février 2016.

• Andrija Živković et Ljubomir Fejsa (Benfica) sont partenaires en sélection serbe avec le trio de l'Eintracht Jović, Mijat Gaćinović et Filip Kostić.

• Živković et Gaćinović ont remporté ensemble la Coupe du Monde de la FIFA U20 avec la Serbie en 2015.

• Le buteur portugais de l'Eintracht, Gonçalo Paciência, est un ancien joueur de Porto ayant également joué avec l'Académica Coimbra, Rio Ave et le Vitória Setúbal.

• Le gardien de Benfica, Odisseas Vlachodimos, est né en Allemagne et a débuté sa carrière avec Stuttgart, faisant ses débuts pros face à l'Eintracht en août 2015 (1-4). Kostić était son coéquipier entre 2014 et 2016.

• Gelson Fernandes, partenaire de sélection de Seferović, a joué au Sporting CP en 2012/13.

• Benfica est actuellement en tête du championnat portugais, devant le FC Porto à la différence de buts particulière, à six journées de la fin.

• Francfort est actuellement 4e de Bundesliga et reste sur six victoires en championnat, le club allemand n'a pas encore perdu en 2019. 

Les entraîneurs
• Bruno Lage a été nommé à la tête de Benfica le 14 janvier dernier jusqu'à la fin de la saison, après avoir été à la tête de l'équipe B et assuré l'intérim suite au départ de plus tôt dans le mois Rui Vitória. Le 19 février, il signe un contrat jusqu'en 2023. Le technicien de 42 ans, originaire de Setubal (la ville de naissance de José Mourinho) n'avait jamais dirigé une équipe de l'élite même s'il dispose d'une importante expérience en tant qu'adjoint. Il était l'entraîneur des jeunes de Benfica entre 2004 et 2012 puis a ensuite été l'assistant de Carlos Carvalhal à Sheffield Wednesday et Swansea.

• L'entraîneur autrichien Adi Hütter a été nommé à la tête de l'Eintracht Frankfurt suite au départ de Niko Kovač au Bayern en mai 2018, après avoir mené les Young Boys à leur premier titre de champion de Suisse depuis 32 ans. Ancien milieu de terrain qui a passé sept ans à Salzbourg, il conduit le club au doublé en 2014/15 après des expériences à Altach et Grödig. Il traverse ensuite la frontière pour passer trois saisons à Berne.

Haut