Dudelange, enfin ?

Dudelange espère inscrire son premier but et son premier point contre une équipe de l'Olympiacos qui n'est pas au mieux sur le plan européen.

Dudelange (en jaune) n'a toujours pas pris de point
Dudelange (en jaune) n'a toujours pas pris de point ©AFP/Getty Images

Après deux défaites sans marquer en autant de matches dans le Groupe F, Dudelange espère voir la roue tourner au Stade Josy Barthel, contre l'Olympiacos, qui ne compte qu'un point.

• Première équipe luxembourgeoise dans une phase de groupes UEFA, Dudelange a donné du fil à retordre à Milan (0-1 à domicile) et au Betis (0-3) mais n'a pas réussi à prendre un point. Quand au club le plus titré de Grèce, il n'a pu faire que 0-0 contre le Betis avant de s'incliner 3-1 en Italie.

Antécédents
• Dudelange n'a jamais rencontré d'équipe grecque en compétition UEFA.

• La seule visite de l'Olympiacos au Luxembour remonte à la Coupe des vainqueurs européens 1986/87 et une victoire 3-0 contre l'US Luxembourg. L'équipe du Pirée avait aussi remporté le match aller sur le même score.

Temps forts : Betis 3-0 Dudelange
Temps forts : Betis 3-0 Dudelange

Form guide
Dudelange
• Plus gros club du Luxembourg depuis près de deux décennies, Dudelange a remporté son 14e sacre national l'an passé. Ils ont perdu de peu contre les Hongrois de Vidi au premier tour qualificatif de l'UEFA Champions League mais ont ensuite battu Drita, le Legia Varsovie et le CFR Cluj (barrages) pour se qualifier en phase de groupes.

• Dudelange a réalisé son meilleur parcours européen en 2012/13 en atteignant le troisième tour préliminaire de l'UEFA Champions League avant de s'incliner contre l'Hapoel Tel-Aviv en barrages de l'UEFA Europa League (1-3 domicile, 0-4 extérieur).

• Depuis, Dudelange n'a perdu que deux de ses dix matches européens à domicile (3 v., 5 n.) et, même s'ils n'ont pas marqué contre Milan lors de la première journée, les Luxembourgeois ont marqué lors de deux de leurs trois rencontres d'UEFA Europa League à domicile cette saison (2 v., 1 n.).

Olympiacos
• La saison passée, l'Olympicaos a fini troisième du championnat de Grèce, se qualifiant ainsi pour le troisième tour de qualification de l'UEFA Europa League. Ils ont battu Lucerne (4-0 à domicile, 3-1 à l'extérieur) avant d'éliminer Burnley en barages (3-1 à domicile, 1-1 à l'extérieur).

• Bien qu'ayant participé à cinq phases à élimination directe de l'UEFA Europa League, ce n'est que la deuxième fois que l'Olympiacos joue la phase de groupes (la précédente remonte à 2016/17).

• Le club du Pirée a perdu ses trois matches à l'extérieur la saison passée en UEFA Champions League. Ils restent sur cinq défaites de rang à l'extérieur sur la scène européenne.

Temps forts : Milan 3-1 Olympiacos
Temps forts : Milan 3-1 Olympiacos

Autour du match
• Dudelange est l'un des cinq clubs qui disputent leur première UEFA Europa League, mais aussi le premier représentant du Luxembourg, en faisant la 39e nation réprésentée dans l'histoire de la phase de groupes.

Entraîneurs
• Le fils de Klaus Toppmöller, coach qui a conduit le Bayer Leverkusen à la finale de l'UEFA Champions League 2002, Dino a passé un moment dans les divisions inférieures du championnat allemand en tant que joueur avant de finir comme entraîneur-joueur au Hamm Benfica, club luxembourgeois. Après avoir fait monter le club, il a rejoint Dudelange en 2016 et a vite fait le doublé Coupe-championnat. Il a décroché un second titre de champion en 2017/18 avant de mener le club, contre toute attente, en phase de groupes de l'UEFA Europa League.

• Pedro Martins fut nommé entraîneur de l'Olympiacos en avril 2018, devenant ainsi le cinquième entraîneur portugais en six ans, après Leonardo Jardim, Vítor Pereira, Marco Silva et Paulo Bento. Auparavant, il n'avait jamais exercé en dehors de son pays d'origine. Il a qualifié Marítimo, Rio Ave et le Vitória Guimarães pour l'UEFA Europa League. Milieu récupérateur lors de sa carrière, il a été sélectionné une fois pour le Portugal alors qu'il jouait pour le Sporting CP (1995–98).

Haut