"Une vraie déception" pour Lamouchi

Réactions des entraineurs et des joueurs après la défaite concédée par Rennes chez lui face au Dynamo Kyiv

Watch the best of the action from this Group K clash.

Sabri Lamouchi, entraîneur de Rennes
Plus que de la frustration, le sentiment qui domine est de la déception. On a eu énormément de situations, il n'a manqué que le but. L'expérience est importante à ce niveau-là, mais on a mis les ingrédient qu'ils fallait. On revient au score, on essaie de revenir avec une autre attitude en deuxième période que je trouve meilleure que la première. On a manqué d'efficacité et de justesse technique, on a eu trop de déchet. Le Dynamo a tiré deux fois, cadré deux fois et ils gagnent 2-1. Les joueurs ont fait preuve de courage mais les petits détails à ce niveau-là sont importants. On joue les matches pour les gagner, mais quand on ne peut pas les gagner, il ne faut pas les perdre. Ce soir c'est une vraie déception, tout était réuni, un stade plein, des joueurs qui mettent ce qu'il faut. Je suis abattu pour les joueurs qui ne méritaient pas ce résultat, le pire aurait dû être un match nul. Cette deuxième erreur nous coûte le match, il va falloir rebondir rapidement.

Damien Da Silva, joueur de Rennes
C'est une grosse déception. On est conscients qu'on ne mérite pas de perdre. Il y avait une super ambiance, tout pour gagner le match, on a mis de l'intensité. C'est dommage de prendre ce but alors qu'ils sont en infériorité. Je suis très déçu, il va falloir maintenant relever la tête. Rien n'est fait, nous ne sommes qu'à la moitié, sur les matches que l'on a fait, nous méritons mieux. On n'est qu'à deux points du leader. Aujourd'hui, il n'a manqué que l'efficacité, on nous dit qu'on est sur la bonne voie, il faut maintenant que cela se passe, il faut garder ce qu'on fait de bien et améliorer ce qu'on ne fait pas assez bien.

Jacob Johannsson, milieu de terrain, Rennes
Nous avions le ballon en seconde période, nous avons eu les opportunités pour gagner ce match. C'est difficile d'expliquer ce qu'il s'est passé, nous n'avons pas eu de chance sur ce dernier but, c'est une déception. Nous sommes dans une situation difficile, le match à Kyiv sera difficile mais nous avons la qualité pour aller chercher un résultat.

Mbaye Niang, attaquant Rennes
En Coupe d'Europe, quand tu n'arrives pas à marquer, la déception peut arriver à tout moment et c'est ce qui nous arrive. Ce soir on est déçus mais la saison ne s'arrête pas à ce soir. À 1-1, on se dit que cela doit basculer. On a eu les occasions, ils ont tiré trois fois, on doit être plus réalistes. Il faut garder le positif car nous avons montré de belles choses, on a donné le maximum, nous avons été généreux. À nous de travailler pour régler ce problème d'efficacité, mais je suis confiant, avec le temps, les occasions qu'on ne met pas aujourd'hui finiront par entrer.

Alexander Khatskevich, entraîneur Kyiv
Je suis très heureux d'avoir remporté ce match. Je ne veux pas m'attarder sur un joueur en particulier, tout le monde a bien joué. En attaque comme en défense, il n'y avait rien à redire, il faut continuer dans cette direction. Il y a toujours eu la volonté de faire plus de pressing. Rennes nous a posé beaucoup de soucis, surtout au milieu. Après notre but, ils ont pris l'initiative et ont réussi à égaliser. On s'est remobilisé et grâce à notre patience on a pu l'emporter. Rennes a été à la hauteur de ce que nous attendions, on était préparé à leurs contres

Haut