Bordeaux retrouve le Slavia

Vingt-deux ans après la demi-finale de 1996, Bordeaux va retrouver le Slavia Prague.

Zinédine Zidane et Bordeaux ont éliminé le Slavia Prague en demi-finales de la Coupe UEFA 1995/96.
Zinédine Zidane et Bordeaux ont éliminé le Slavia Prague en demi-finales de la Coupe UEFA 1995/96. ©Getty Images

Le Slavia Prague participe à la phase de groupes de l'UEFA Europa League pour la 2e saison d'affilée et va commencer contre Bordeaux, un revival de la demi-finale de 1996 remportée par les Girondins.

Antécédents
• Les deux clubs se sont donc croisés dans le dernier carré de la Coupe UEFA 1995/96. Bordeaux, avec Zinedine Zidane dans ses rangs, avait gagné les deux matches sur le même score (1-0) pour devenir le sixième club français à atteindre une finale européenne, perdue contre le Bayern Munich (5-1 tot.).

• Le Slavia a gagné un seul de ses neuf matches contre des clubs français, lors de  cette même saison 1995/96, à Lens (1-0). Aucune victoire à domicile pour le Slavia (en cinq matches), la plus large défaite a eu lieu contre Lille (1-5) en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2009/10. Bordeaux est lui invaincu en deux visites en République tchèque. 

Forme récente
Slavia
• Deuxième du championnat tchèque derrière le Viktoria Plzeň en 2017/18, le Slavia s'est qualifié pour le 3e tour de qualification de l'UEFA Champions League. Battu par le Dynamo Kyiv (3-1 tot.), le club a été reversé en phase de groupes de l'UEFA Europa League. Le Slavia a remporté la Coupe de République tchèque la saison dernière après une victoire 3-1 contre Jablonec en finale. 

• Le Slavia a été éliminé en phase de groupes lors de ses deux dernières participations à la phase de groupes de l'UEFA Europa League, en 2009/10 et en 2017/18.

• Le club de Prague reste sur trois matches européens sans victoire à domicile (1n., 2d.) et une victoire lors de ses six derniers matches en phase de groupes de l'UEFAV Europa League à domicile (2n., 3d.).

#UEL 2017/18, les 10 plus beaux buts
#UEL 2017/18, les 10 plus beaux buts

Bordeaux
• Sixième de Ligue 1 en 2017/18, Bordeaux a dû passer par trois tours de qualification pour atteindre la phase de groupes. Les Girondins sont restés invaincus, gagnant les deux matches contre Ventspils et Mariupol avant d'éliminer La Gantoise (2-0 à domicile après un 0-0 en Belgique) en barrages.

• Bordeaux va disputer sa quatrième phase de groupes d'UEFA Europa League. Qualifié pour les 8es de finale en 2012/13, le club français n'a pas passé les poules en 2013/14 et en 2015/16. La saison dernière, il avait été éliminé par les Hongrois de Videoton au 3e tour de qualification.

• Invaincu à l'extérieur cette saison, Bordeaux n'a cependant gagné qu'un match en UEFA Europa League loin de ses bases, qualifications excluses (4n., 6d.), chez le FC Bruges lors de la 5e journée en 2012/13 (2-1). 

On se connaît ?
• Jaroslav Plašil, 36 ans, milieu de terrain de Bordeaux, a été international tchèque entre 2004 et 2016 (103 sélections). Milan Škoda, le buteur du Slavia, a participé à l'UEFA EURO 2016 en France avec Plašil. 

• Bordeaux fait partie des dix clubs présents en phase de groupes 2018/19 à avoir perdu une finale d'UEFA Europa League (ou Coupe UEFA). Les huit autres clubs sont Anderlecht, Lazio, Vidi, Salzbourg, Arsenal, le Celtic, le Sporting, les Rangers et Marseille (à trois reprises). Parmi ces clubs, seul Anderlecht a remporté ce titre, en 1983.

Les entraîneurs
• Influencé par Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, Jindřich Trpišovský a commencé sa carrière d'entraîneur chez les jeunes du Slavia Prague avant d'impressionner en deuxième division, au Viktoria Žižkov pourtant ennuyé par des problèmes financiers. Il est devenu entraîneur du Slovan Liberec en 2017, menant le club à la phase de groupe de l'UEFA Europa League. Il quitte Liberec pour le Slavia en décembre 2017 et remporte la Coupe de République tchèque au printemps suivant.  

• Éric Bedouet et Bordeaux, c'est une longue histoire. Il a fait partie du staff lors de la saison 1998/99 qui a vu les Girondins décrocher le titre de champion de France. Reconnu comme l'un des meilleurs préparateurs physiques en France, il a aidé l'équipe nationale lors de l'UEFA EURO 2016. Intérimaire à Bordeaux à deux reprises, après les départs de Jocelyn Gourvennec et Gustavo Poyet, il a été confirmé à ce poste le 5 septembre, le jour de la nomination de Ricardo comme nouveau manager général du club. 

Haut